"Tunis 3.0", quand l'art se mêle au quotidien

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Depuis mercredi soir, des photos insolites inondent la toile. Ces photos prises de la ville de Tunis ont été délicatement retouchées pour mettre en avant la ville et le quotidien du Tunisien, et ce d'une façon décalée et colorée.

amine hammami

amine hammami

Tunis 3.0. Ce sont les oeuvres de Amine Hammami, designer en image de 23 ans. HuffPost Tunisie est allé à sa rencontre pour en savoir plus sur lui et sur ses projets.

Titulaire d'une licence en Design image et actuellement directeur artistique junior dans une agence de communication, Amine ne cache pas sa passion envers l'univers du design, des arts et de la photographie. "La photographie, l'art digital... C'est plutôt un passe temps. Mais surtout ma façon de m'exprimer,"a-t-il dit.

amine hammami

amine hammami

Doué et créatif, le jeune homme souhaite à travers ses illustrations "surréalistes" refléter la réalité et la caricaturer. "J'ai voulu critiquer d'une façon un peu marrante," a-t-il expliqué. Il a voulu, en effet, apporter des touches de couleurs à une réalité plus ou moins triste et décevante. "Même si c'est triste, j'ai voulu faire un petit twist," a-t-il poursuivi.

Interrogé sur ses inspirations, Amine a révélé qu'il est influencé par un certain nombre d'artistes dont notamment l'artiste ukranien Alexey Kondakov. "Je me suis plutôt basé sur sa technique, pas plus," a-t-il précisé en soulignant le fait que contrairement aux autres artistes qui font ce genre de photos pour "le fun", lui il le fait pour passer un message: "critiquer la réalité".

amine hammami
amine hammami

Tunis 3.0 est le quatrième projet en art numérique de Amine. Gardant le même concept, ses albums "Les marques tunisiennes victimes de leurs produits", et "Random conversations" témoignent de la volonté du jeune artiste de détourner le quotidien et le vécu du Tunisien à travers une touche artistique.

Concernant ses futurs projets, Amine a indiqué qu'il n'a rien prévu pour l'instant mais il compte prochainement en lancer. "C'est primordial pour moi. Je m'exprime à travers mes travaux," a-t-il conclu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.