Les enfants tunisiens bloqués dans les prisons libyennes, inquiète l'Observatoire tunisien des droits de l'Homme

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’Homme (OTDH), Mustapha Abdelkebir a appelé, mercredi, le gouvernement à agir pour accélérer le rapatriement des enfants tunisiens bloqués dans les prisons libyennes.

”Cet appel intervient, quelques jours, après la détérioration de l’état de santé de deux enfants et l’exacerbation des tensions sécuritaires dans la capitale libyenne Tripoli “, a-t-il indiqué dans une déclaration à la TAP.

Mustapha Abdelkebir a fait état, de la présence de 14 enfants tunisiens, âgés entre 2 et 11 ans, dans les centres de détention libyens, dont 5 seraient placés dans des centres de protection de l’enfance en Libye.

”Les parents des enfants font l’objet de soupçons de terrorisme ou de meurtre “, a-t-il encore souligné ajoutant que les enfants sont principalement détenus dans les prisons de Syrte et Sebrata “.

Le ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui avait indiqué dans une interview accordée à l’agence TAP, avoir convenu avec le chef du gouvernement d’entente nationale en Libye, Fayez Sarraj de dépêcher une délégation tunisienne en Libye pour examiner cette question.

Ce déplacement en Libye sera l’occasion de vérifier la véracité de l’information concernant la présence d’enfants tunisiens dans les prisons libyennes et de les rapatrier, avait déclaré le ministre.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.