Gouvernement: Le PAM confirme rester dans l'opposition

Publication: Mis à jour:
AICPRESS
AICPRESS
Imprimer

DÉCISION - La rencontre du nouveau chef du gouvernement désigné avec le secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), mardi dernier, n’aura pas apporté de miracle. Le bureau politique du PAM, qui s’est réuni mercredi 21 mars, a validé la décision du SG du PAM de rester dans l’opposition. Ilyas El Omari avait déjà déclaré à l’issue de son entretien avec Saad Eddine El Othmani, qu’il maintenait la position réclamée par son parti au lendemain des élections législatives. Mais il avait aussi laissé la porte ouverte à une éventuelle alliance, en indiquant qu’aucune offre ne lui avait été faite.

Cette alliance aurait, à coup sûr, fait couler beaucoup d’encore. Dès l’annonce de l’élargissement des consultations à tous les formations politiques représentées au Parlement, des voix se sont élevées contre ce rapprochement, aussi bien dans les rangs du PAM que du Parti de la justice et du développement (PJD).

De son côté, Saad Eddine El Othmani réunit aujourd’hui le secrétariat général du PJD pour présenter le bilan du premier round de négociations, ainsi que la liste des partis qui pourraient faire partie de la prochaine majorité gouvernementale. Prochaine étape: lancer le round de négociations.

LIRE AUSSI: