L'histoire du timbre-poste algérien exposée au Centre culturel algérien de Paris

Publication: Mis à jour:
DR
DR
Imprimer

L’histoire du timbre-poste algérien, à travers laquelle est montrée l’évolution socioculturelle, économique et scientifique du pays, est exposée au Centre culturel algérien (CCA) de Paris, rapporte l'APS.

L'histoire du timbre-poste algérien aux couleurs de l'indépendance est le thème de cette exposition, dont le vernissage s’est déroulé mardi soir.

L'exposition présente les différentes étapes de l'émission du timbre en partant de mythique 1+9 , émis le 1er novembre 1962, date de commémoration du 8e anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération nationale.

Organisée par le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, et le CCA, à l'occasion de la célébration de la fête de la Victoire (19 mars 1962), l’exposition a permis au public, dont des philatélistes, de découvrir les étapes de l'émission du timbre-poste algérien et les différents thèmes correspondant à des moments phares de l'histoire de l'Algérie indépendante.

Il est à rappeler que le premier timbre-poste algérien (1+9), bien qu’il ne soit pas une réussite technique en raison des contraintes objectives de l’époque, est intéressant par sa cote, du fait de son tirage limité, et par son contenu.

Appelé 1+9 parce qu'à sa valeur faciale de 1 franc a été ajouté une surtaxe de 9 francs au profit des enfants de chouhada, le timbre-poste situe d'emblée la place de l'Algérie indépendante dans le monde qui affirme déjà son appartenance au tiers-monde et au monde arabo-islamique.

La directrice du timbre-poste et de la philatélie à Algérie Poste, Sihem Lakhdari, présente à l’exposition, a indiqué que ce timbre-poste symbolise les hautes valeurs morales et historiques de la Révolution algérienne, soulignant qu’il est le timbre le plus emblématique de la collection algérienne.

Elle a précisé que malgré l’apparition des nouvelles technologies, le timbre-poste garde toute sa place et continue de jouer son rôle.

Une trentaine de panneaux totalisant 120 feuillets de timbres et d'enveloppes philatéliques, assortis de 31 maquettes correspondant à différents thèmes (histoire, culture, réalisation, diplomatie, etc.), composent l'exposition qui va durer plusieurs jours au CCA.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.