Mélenchon publie avant l'heure une anti-déclaration de patrimoine pleine d'humour

Publication: Mis à jour:
MELENCHON
Jean-Luc Mélenchon a publié une anti-déclaration de patrimoine pleine d'humour. | Gonzalo Fuentes / Reuters
Imprimer

PRESIDENTIELLE 2017 - Dopé par sa prestation très applaudie lors du grand débat télévisé de TF1, Jean-Luc Mélenchon en remet une couche sur son blog. Alors que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) doit publier à 18h les déclarations de patrimoine des 11 candidats qualifiés à l'élection présidentielle, le chef de file de la France insoumise a devancé l'horaire en dévoilant sur son site de campagne une anti-déclaration de patrimoine pleine d'humour dans laquelle il ne se prive pas d'égratigner les écarts de ses adversaires.

Illustrant son propos d'une carte postale de Montargis (Loiret), surnommée "La Venise du Gâtinais", où l'eurodéputé dispose d'une résidence secondaire, Jean-Luc Mélenchon affirme disposer d'une résidence principale à Paris, un appartement de 80m2 dans "un arrondissement populaire" qu'il estime à 837.000 euros. "Hélas il se situe aux abords d'un feu rouge d'un grand boulevard. Mais sinon j'en suis content", précise-t-il.

Au sujet de sa maison de campagne, celui-ci dément qu'elle soit "à Valoris ou à Monaco comme je l'ai lu dans des hoax d'extrême droite. Elle se situe vers Montargis, dans le Loiret. Il est vrai que Deng Xiaoping y a travaillé aux usines Renault à l'époque! Cela ajoute à la réputation flatteuse de la « Venise du Loiret » comme le dit la pub du comité du tourisme de la charmante capitale du Gâtinais. C'est moins chic que les Alpes-Maritimes mais c'est plus commode pour un week end au lendemain d'un meeting ou d'une émission de télé".

Un portrait en creux du train de vie de ses rivaux

S'il assure épargner beaucoup grâce à son salaire de député européen, Jean-Luc Mélenchon précise surtout qu'il mène une vie très éloignée de celles de ses concurrents. "Ma banque est toujours la Caisse de Crédit Mutuel de Massy. Je n'ai pas d'actions, ni aucune autre forme de placements, ce qui n'est pas malin. Mes dettes s'élèvent à 165 000 euros. Mon patrimoine net est donc de 965.000 euros."

Et de conclure: "Au total je suis assez nanti pour rassurer les petits bourgeois et pas assez pour indigner mes voisins du kebab".

Une déclaration de patrimoine qui se veut aussi et surtout un portrait en creux du mode de vie de ses rivaux. "Je n'ai pas hérité d'un château où me loger, ni d'un parti politique créé par mon père. Je ne fais pas semblant d'habiter Hénin-Beaumont,", dézingue-t-il en visant ostensiblement Marine Le Pen. "Aucun membre de ma famille n'a été mon employé, aucun n'a été mis en cause dans une affaire fiscale", renchérit-il en pointant François Fillon.

"Je n'ai jamais dirigé aucune société maniant de l'argent. Je n'ai jamais reçu aucune rémunération de près ou de loin du Venezuela, Cuba, la Chine, la Russie, la Côte d'Ivoire, l'Équateur, le Brésil, la Tunisie ni d'aucun pays où quelques-uns de mes amis ont eu de l'influence", pointe-t-il enfin dans une allusion à la polémique touchant François Fillon et Vladimir Poutine.

A défaut d'un patrimoine mobilier conséquent, Jean-Luc Mélenchon revendique la propriété de quelques 12.000 livres. Et livre en avant-première une petite promesse s'il devait être élu à la présidence de la République. "Apprenez que je continuerai à vivre chez moi, dans mon quartier, tout en payant ma quote part à la République pour mon logement de fonction, prévient-il. Et comme vous n'aurez pas de première dame, puisque je suis célibataire, au total, je serai un président moins cher. Cela vous fera donc faire des économies."

LIRE AUSSI: