Trump tweete encore... mais cette fois se fait contredire presque en direct par le FBI et la NSA

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INTERNATIONAL - Avec ce genre de méthodes, le fact checking n'aura jamais été aussi rapide. En pleine audience parlementaire des directeurs de l'Agence de Sécurité Américaine (NSA) et du FBI sur l'intrusion ou non de la Russie dans la campagne présidentielle, Donald Trump s'est invité dans le débat avec une série de tweets aussitôt démentis par les intéressés, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête de cet article.

Le président américain, qui regardait manifestement la retransmission en direct de l'enquête, a ainsi affirmé que les patrons des deux agences avaient nié toute implication de la Russie, et refusé de délivrer des informations au motif de la sécurité de l'État. Faux et encore faux, ont-ils répondu au président de séance qui leur a presque immédiatement lu les tweets. Pas sûr que le commander-in-chief se le tienne pour dit.

LIRE AUSSI: Les appareils électroniques interdits dans les vols du Maroc vers les États-Unis