À la découverte de la médersa Bou Inania de Meknès (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

HISTOIRE - C'est l'une des plus anciennes écoles théologiques du royaume. La médersa Bou Inania de Meknès, construite sous la dynastie des Mérinides au 14e siècle, est un véritable joyau architectural. Bâtie en plein milieu de la médina de Meknès, l'école porte le nom de celui qui a commandé son édification, le sultan Abou Inan Faris (1348-1358).

Si la médersa ne donne plus de cours depuis des années, elle accueille encore aujourd'hui quelques touristes et des curieux. Les lieux, pas très entretenus à première vue, sont ouverts au grand public, pour le prix symbolique de 10 dirhams.

Un internat de 45 chambres

Sur place, un agent de sécurité qui fait également office de guide touristique, connaît par cœur l'histoire de ce lieu. "Cette médersa a été construite au 14e siècle, en 1345, soit il y a après de 700 ans. C'est la seule du Maroc qui n'a pas été restaurée depuis sa construction. Elle est restée intacte contrairement à celles de Fès, de Marrakech et de Salé", explique-t-il.

medersa

À l’entrée principale, un guichet sur lequel sont indiqués les tarifs d’entrée, puis un sombre couloir. Celui-ci mène vers une grande cour ensoleillée avec en son centre, une horloge d'eau qui permettait aux étudiants de connaître les heures de prière.

horloge

La sculpture, la mosaïque et les détails que l’on retrouve sur les murs et portes des lieux rappellent la splendeur de l’architecture islamique.

Au fond de la cour, une salle de prière et un autre couloir plus étroit dessert des petites chambres destinées aux étudiants du premier cycle. "Cette médersa était comme une université avec un internat à l’intérieur. Les étudiants qui y venaient assistaient aux cours en journée et y restaient pour dormir. Elle est composée de 45 chambres doubles", poursuit le jeune homme, l'air passionné.

médersa

Selon lui, pour espérer intégrer l'école, les candidats devaient alors avoir entre 14 et 17 ans et connaître le Coran par cœur. "La période d'études n'était pas limitée. Les étudiants pouvaient rester ici 20 ans s'il le souhaitaient".

med

Au premier étage de l’édifice, on retrouve un autre pavillon réservé également aux étudiants du "cycle supérieur", où les chambres disposent cette fois de fenêtres et sont donc plus lumineuses.

pavillon

Du toit de la médersa, le minaret de sa grande mosquée peut être vu de très près. "C'est la plus grande et ancienne mosquée de la médina de Meknès, construite au 11e siècle. Elle avait été construite bien avant la médersa", assure notre guide improvisé.

mosquée

Parmi les jolies pièces que compte l’école, les "hamamat", soit la salle où les résidents de la médersa prenaient leurs bains.

hamamat

De cette médersa mérinide ont entre autres été diplômés les futurs "hommes d’État" de l’époque, des juges, avocats, imams et professeurs.

LIRE AUSSI: