Marrakech – Des bus électriques pour fin avril

Publication: Mis à jour:
TRAM BUS MARRAKECH
DR
Imprimer

ÉCOLOGIE – Pour calmer une polémique naissante, Mohamed Larbi Belcaïd, le maire PJD de Marrakech, a choisi d'accorder un entretien au site officiel de son parti. Une partie de la presse arabophone, dont le quotidien Assabah, avait en effet lancé un pavé dans la mare en annonçant la "disparition de la société chinoise chargée de la construction du bus électrique". Un fait que le président du conseil de la ville ocre dément en parlant d’un "déficit de communication entre la commune et la société chargée de faire le lien entre les autorités locales et l’entreprise chinoise".

L’élu assure ainsi que les bus électriques verront bien le jour fin avril 2017. Pour rappel, un accord a été scellé en 2016 entre le fabricant de bus Yangtse, la Société d’Investissement Energétique (SIE), Marita Group et la Banque Centrale Populaire. Il porte sur l’achat et la construction d’une unité de fabrication de bus électrique. Une unité de fabrication, qui nécessitera un investissement de 1,2 milliard de dirhams et fabriquera des bus électrique de dernière génération.

Pour expliquer le retard entre la signature du contrat et la mise en place des bus, Belcaïd indique que "la société Marita est toujours en attente de certificats normatifs nécessaire pour obtenir l’autorisation auprès du ministère du transport et de la logistique".

LIRE AUSSI:
Les bus électriques de Marrakech en phase de test (PHOTOS)