Un marin marocain porté disparu au large de Barcelone (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

NAUFRAGE - Les recherches se poursuivaient encore ce mardi pour tenter de retrouver un marin marocain et un autre sénégalais, portés disparus lundi au large de Barcelone.

L'incident est survenu suite à une collision lundi après-midi entre le navire russe Midvolga 2 et le chalutier El Fairell, au sud-est du port de Barcelone.

"A 15h21 (heure locale), un navire marchand russe qui sortait du port est entré en collision avec une embarcation de pêche nommée El Fairell, à un mille et demi (environ 2,8 kilomètres)" du port", a fait savoir une porte-parole des secours de Catalogne, citée par l'AFP.

Selon le quotidien El Pais, le Marocain âgé de 34 ans travaillait comme mécanicien à bord du bateau. Il avait récemment changé de navire pour rejoindre l'équipage de celui-ci. Il habite depuis "plusieurs années" avec sa femme et ses deux filles dans un appartement situé dans le quartier Hospitalet de Llobregat, à Barcelone, ajoute la même source.

Le bateau de pêche naufragé était basé dans le port de Barcelone et transportait au total quatre personnes dont la nationalité n'a pas été précisée. Outre les deux pêcheurs portés disparus, deux Espagnols légèrement blessés ont pu être secourus. Il s'agit selon El Pais du commandant du bateau et de son fils.

Ils ont été transférés dans un hôpital de Barcelone pour recevoir les soins nécessaires.

Selon les autorités catalanes, la collision entre les deux bateaux serait due à une erreur dans l’interprétation de la procédure d’abordage commise par le navire marchand russe qui n’a pas pu éviter le bateau de pêche. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de l'incident.

LIRE AUSSI: