Gouvernement: Le premier round de consultations démarre aujourd'hui

Publication: Mis à jour:
SAAD EDDINE EL OTHMANI
Stringer . / Reuters
Imprimer

CONSULTATIONS - C’est la course contre la montre pour constituer la future majorité gouvernementale. Saad-Eddine El Othmani entame aujourd’hui son premier round de consultations avec les différentes formations politiques représentées au Parlement. Les partis vont défiler en fonction du nombre de siège remportés au Parlement. Ce matin, le nouveau chef du gouvernement désigné devait rencontrer Ilyas El Omari, chef de file du Parti authenticité et modernité (PAM). "Mais la rencontre a été décalée à ce soir en raison du déplacement d’El Omari à Tanger", a indiqué Mustapha El Khalfi, membre du secrétariat général lors d’un point de presse tenu ce matin à Rabat.

En attendant, Saad-Eddine El Othmani s’entretiendra tout au long de la journée avec les dirigeants de l’Istiqlal, du RNI-UC et du Mouvement populaire. En ce moment même, le nouveau chef du gouvernement reçoit une délégation de l’Istiqlal, composée de Hamdi Ould Rachid et Mohamed Soussi. Il devra aussi rencontrer l’USFP et le PPS demain, mercredi 22 mars. Ce premier round, qui va durer deux jours, permettra au nouveau chef du gouvernement désigné de se forger une idée sur les attentes des partis et surtout leur volonté de faire équipe avec le PJD.

Selon El Khalfi, Saad-Eddine El Othmani veut faire vite pour sortir de cinq mois de blocage politique. "Il y a une forte volonté d’instituer rapidement une majorité confortable", a-t-il affirmé. Cédera-t-il pour autant aux conditions du RNI pour accélérer la cadence? Pour l'heure, rien n'est encore tranché. L'élargissement des consultations au PAM, qui s'est positionné dans l'opposition au lendemain des élections, pourrait changer la donne.

LIRE AUSSI: