Etats-Unis: des objets électroniques interdits sur des vols du Moyen-Orient

Publication: Mis à jour:
SAUDI AIRLINES
Planes belonging to the Yemen Airways, 'Yemeniya', are seen parked on the tarmac of the Sanaa International Airport in Sanaa, on March 28, 2015 after the third day of Saudi-led coalition airstrikes against Huthis. At least 200 UN staff and other expatriates were evacuated from the Yemeni capital, as an Arab coalition pressed a bombing campaign against Shiite rebels in the city, aid workers said. AFP PHOTO / MOHAMMED HUWAIS (Photo credit should read MOHAMMED HUWAIS/AFP/Getty Images) | MOHAMMED HUWAIS via Getty Images
Imprimer

Les Etats-Unis s'apprêtent à interdire à partir de mardi aux passagers embarquant sur des vols en provenance de plusieurs pays du Moyen-Orient d'emporter en cabine des appareils électroniques, comme des tablettes ou des ordinateurs portables, selon plusieurs médias et les tweets de compagnies.

Sur son compte officiel Twitter, la compagnie Saudi Airlines prévient que "les ordinateurs portables et les tablettes ne sont pas autorisés sur les vols vers les Etats-Unis".

"Les téléphones cellulaires et les appareils médicaux nécessaires pendant le vol sont exclus de cette interdiction", a dit de son côté la compagnie jordanienne Royal Jordanian dans un tweet à l'intention de ses clients diffusé lundi dans l'après-midi.

Des médias américains ont expliqué que la nouvelle régulation, prise pour des questions de sécurité, devait rester pour l'instant confidentielle.

"Les appareils interdits, par exemple les ordinateurs portables, les tablettes, les appareils photo, les lecteurs de DVD et de jeux électroniques... etc., doivent être emportés dans des bagages enregistrés" donc placés en soute, expliquait également la compagnie dans ce tweet.

Ces régulations concerneraient treize pays, selon le journal The Guardian. Le Financial Times a indiqué que la mesure visait les compagnies de 8 pays.

Le ministère américain de la Sécurité intérieure (DHS) s'est de son côté refusé à tout commentaire et a dit qu'il fournirait des "informations lorsque ce serait approprié".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.