De l'aube au corps étranger, les 50 ans du cinéma Tunisien

Publication: Mis à jour:
FILMS
capture écran
Imprimer

Le cinéma tunisien fête ses 50 ans cette année, 50 années durant lesquelles il a essayé retranscrire la réalité de la société. Du film historique relatant l’ère de la colonisation française, à l’audace et la liberté des années 1970 à 1990, aux problèmes sociaux du début des années 2000 et à la résistance post-révolution, le cinéma tunisien ne cesse d’étonner, comme le montre cette vidéo réalisée par Nessma Tv.

Le lancement des festivités concernant le 50ème anniversaire du cinéma tunisien organisées par le Centre National du Cinéma et de l’Image en partenariat avec le ministère des affaires culturelles a eu lieu le 20 Mars 2017 au centre culturel Ibn Rachiq. Cette soirée était aussi un hommage au réalisateur et producteur Omar Khélifi, qui, le 20 mars 1967, projetait, à la salle le mondial, L'Aube (Al Fajr), premier long métrage tunisien racontant l’histoire de 3 résistants aux derniers mois du protectorat français.

LIRE AUSSI: Entre clichés et violences, éclairage sur l'image de la femme dans le cinéma

Les célébrations de ce cinquantenaire se tiendront jusqu’au 27 juillet avec une série de films retraçant l’histoire du cinéma tunisien projetés dans différents endroits du pays tels que les centres culturels, les institutions universitaires et même dans les prisons avec des films qui ont marqué les esprits.

Une salle sera dédiée aux adaptations de livres tunisiens au cinéma au cours de la foire internationale du livre à Tunis et une caravane cinématographique traversera les différents gouvernorats afin que les producteurs puissent présenter leurs œuvres et débattre avec le public.

LIRE AUSSI: Tunisie: La vulnérabilité des artistes entre débats et appels à des réformes concrète

Des activités annexes aux projections auront lieu, parmi eux une prestation des musiques de films tunisiens par l’orchestre symphonique de Tunisie.

D’après le centre national du cinéma et de l’image, la Tunisie compte désormais 150 longs métrages dont plusieurs ont participé aux manifestations cinématographiques mondiales et ont remporté des prix. Il s’agit, à travers cet évènement, de sensibiliser les jeunes à la richesse du cinéma tunisien et au courage de ses disciples.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Les films tunisiens au festival de Cannes
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction