Huffpost Maroc mg

Mort de David Rockefeller, banquier controversé et grand amoureux du Maroc

Publication: Mis à jour:
DAVID ROCKEFELLER
DR
Imprimer

DISPARITION - David Rockefeller, ancien directeur de la banque d'affaires Chase Manhattan, est mort dans sommeil à l'âge de 101 ans dans sa maison de Pocantico Hills dans l'état de New York, a fait savoir le porte-parole de sa famille.

Dernier petit-fils de l'industriel John Rockefeller, fondateur de la dynastie et premier milliardaire de l'époque contemporaine, sa famille a été à la tête d'un empire durant près de deux siècles en créant le Standard Oil qui deviendra Esso, puis ExxonMobil.
Diplômé en économie de l'Université Harvard (Boston), où il a été condisciple du président américain John Kennedy, et de l'Université de Chicago (doctorat en 1940), David Rockefeller a été cadre dirigeant à la Chase Manhattan Bank de 1946 à 1981.

Un amoureux du Maroc

"J’aime beaucoup le Maroc et j’y suis venu plusieurs fois. La première était, à Casablanca, pendant la Deuxième Guerre mondiale en 1941. Je servais l’armée américaine en Afrique du Nord et j’y suis resté pendant 3 ans. J’ai eu l’honneur de connaître SM le Roi Hassan II et d'autres personnalités également, ce qui a renforcé mon attachement à votre pays", déclarait-il dans une interview accordée il y a deux ans à nos confrère de L'Economiste . L'héritier raconte toute l'affection qu'il a pour le Maroc, pays dont il côtoie les élites financières, comme Othman Benjelloun, qui dirige l'empire FinanceCom.

Du Bilderberg à la Trilatérale, l'image de celui qui "tire les ficelles"

Considéré comme la figure de proue du capitalisme américain, David Rockefeller crée en 1954 le groupe Bilderberg, un rassemblement annuel et informel d'environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Un conclave souvent critiqué et controversé, tout comme le sera la "Trilatérale" qu'il fonde en 1973, une initiative privée regroupant là encore des personnalités influentes en vue de favoriser les relations entre l'Amérique du Nord, le Japon et l'Europe de l'Ouest. Une image polémique que le banquier a toujours voulu briser, notamment via ses fondations et ses activités philanthropiques.

LIRE AUSSI:
Othman et Leila Benjelloun reçoivent un Rockefeller Bridging Leadership Award à New York