Sonatrach: Mazouzi limogé et remplacé par l'ex-PDG de BRC condamné pour "divulgation d'informations classées secret-défense"

Publication: Mis à jour:
SONATRACH
Facebook
Imprimer

Le ministre de l'Energie Noureddine Bouterfa a mis fin aux fonctions du PD-g du groupe Sonatrach Amine Mazouzi lundi 10 mars à l'issue du conseil d'administration de l'entreprise à Alger, a indiqué le ministère dans un communiqué.

M. Bouterfa a par ailleurs désigné Abdelmoumen Ould Kaddour comme PD-g de Sonatrach.

M. Ould Kaddour, polytechnicien diplômé du Massachusetts Institute of
technologie (Etats-Unis) et ex-PD-g de la joint-venture algéro-américaine de droit algérien Brown and Root Condor (BRC), a été condamné le 26 novembre 2007 à 30 mois de réclusion par le tribunal militaire de Blida pour divulgation d'informations classées secret défense.

BRC, une entreprise spécialisée dans l'ingénierie pétrolière, a été dissoute en janvier 2007 sur instruction du président Bouteflika. Suite à l'enquête d'une inspection de l'IGF (Inspection Générale des Finances), il a été découvert que la compagnie a bénéficié de "privilèges et de complaisance" pour obtenir des contrats en Algérie, notamment avec Sonatrach.

Ould Kaddour a été remis en liberté en mars 2009 après avoir bénéficié d'une liberté conditionnelle.

Le ministre de l'Energie Noureddine Bouterfa a appelé le nouveau patron de Sonatrach à agir "en toute responsabilité" et à faire preuve "d'engagement sans faille" afin de "préserver les intérêts" de la compagnie nationale.

Le ministre a également évoqué "l'exemplarité" avec laquelle il souhaite que Sonatrach "renoue".

Amine Mazouzi a été nommé PD-g de Sonatrach en mai 2015 par le président Abdelaziz Bouteflika. Il a précédemment été directeur de stratégie et de planification chez cette compagnie depuis 2008.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.