Les ministère des Affaires religieuses ne cédera pas la gestion des écoles coraniques à celui de l'Education

Publication: Mis à jour:
ECOLE CORANIQUE
DR
Imprimer

Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs est déterminé à conserver les écoles coraniques, a affirmé dimanche à Oran l'inspecteur du ministère, Bezzaz Lakhmissi.

Dans une déclaration à la presse en marge d'une rencontre sur le rôle des centres culturels islamiques face aux défis intellectuels de l'heure, Bezzaz Lakhmissi a assuré que les écoles coraniques demeureront sous la tutelle du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs, mettant un terme à des rumeurs selon lesquelles son département ministériel
compterait céder la gestion de ces établissements au ministère de l'Education.

L'information faisant état de "désengagement" du ministère vis-à-vis des écoles coraniques est "fausse", a-t-il déclaré, expliquant que la coopération entre le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs et différents ministères et services de wilayas pour la réussite d'opérations dont celles de collecte du sang, de nettoiement et protection de l'environnement ne doit nullement signifier une quelconque expropriation.

A titre illustratif, il a cité des actions de coopération avec le ministère de l'Education nationale dans le domaine de l'enseignement dont celle du "petit apprenant" destinée aux enfants du pré-scolaire, déclarant qu'"aucun être sensé ne peut concevoir une telle entreprise comme un désengagement, cession ou tentative de casser l'enseignement coranique".

La rencontre nationale sur le rôle des centres culturels islamiques face aux défis intellectuels de l'heure, coïncidant avec la célébration de la fête de la victoire, est organisée par le Centre culturel islamique d’Alger en collaboration avec la direction des Affaires religieuses d’Oran, sous le patronage du ministère des Affaires religieuses et des wakfs.

Le programme de cette rencontre a comporté des communications abordant la référence religieuse nationale face aux risques la menaçant, le rôle des médias face aux défis intellectuels et celui réseaux sociaux, entre autres.

Deux ateliers ont été constitués autour des voies et moyens de construire une société d'information et d'électronique "immunisée" à travers des tribunes et des institutions religieuses nationales et des méthodes de gérer une activité culturelle religieuse réussie et efficace au service de la référence religieuse nationale.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.