Huffpost Maroc mg

Négociations: El Othmani tend la main au PAM et à l'USFP

Publication: Mis à jour:
SAADEDDINE EL OTHMANI
AIC PRESS
Imprimer

MAJORITÉ - Les négociations pour la formation de la prochaine majorité gouvernementale prennent un nouveau tournant. Saad-Eddine El Othmani compte élargir les tractations à tous les partis politiques représentés au Parlement, en l'occurence le Parti authenticité et modernité (PAM), qui était considéré jusqu'alors comme une ligne rouge.

C'est ce que le nouveau chef du gouvernement a affirmé en marge de la réunion du secrétariat général, qui s'est tenu ce dimanche 19 mars. Les négociations devront reprendre cette semaine. L'Union socialiste des forces populaires (USFP), jusque-là accusée d'être à l'origine du blocage politique, sera de la partie. L'Istiqlal est également concernée.

La balle est dans votre camp!

C'est le message que Saad Eddine El Otmani souhaite transmettre au RNI et aux partis de l'opposition. Aziz Akhannouch, président du RNI, qui refusait de tendre la main à Abdelilah Benkirane tant que l'USFP était exclue des négociations, est appelé à faire preuve de souplesse.

LIRE AUSSI:

Saad-Eddine El Othmani: Un psychiatre au chevet de la crise gouvernementale