"J'ai résisté comme un rocher et déjoué un complot contre l'Etat algérien", affirme Ould Abbès

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Le secrétaire général du FLN Djamel Ould Abbès a révélé ce samedi 18 mars 2017 avoir subi des pressions durant les précédentes semaines pour "nominer certaines personnes en têtes de listes des législatives" du 4 mai prochain. Il a affirmé ne pas avoir résisté à ces pressions et "déjoué un complot contre l'Etat algérien", cité par plusieurs médias.

Djamel Ould Abbès a présidé une réunion à Sétif avec les têtes de listes des prochaines législatives. Il a révélé en marge de cette rencontre avoir subi pendant les dernières semaines des pressions afin de "nominer certaines personnes en tête de listes".

Il a affirmé avoir "résisté comme un rocher face à ces grosses pressions" et rejeté les noms qui lui ont été soumis.

Le secrétaire général du FLN a rajouté que ces mêmes individus se sont par la suite pris à ses proches. "Après avoir échoué dans leurs tentatives à mon égard en tant que secrétaire général de ce parti, ils se sont attaqués à ma personne, ont tenté de me faire chanter et menacé mes proches", poursuit-il.

"Mais ils ont échoué, à 100%", a-t-il réitéré.

Djamel Ould Abbès est allé encore plus loin, estimant avoir "déjoué un complot contre l'Etat algérien". "Je n'ai pas cédé et je ne leur céderai pas", a-t-il martelé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.