Air France dément avoir exigé un visa Schengen pour des Algériens en transit à Paris

Publication: Mis à jour:
AIR FRANCE FLIGHT
An Air France plane is parked at Roissy-Charles-de-Gaulle airport, north of Paris, on January 20, 2017. / AFP / BERTRAND GUAY (Photo credit should read BERTRAND GUAY/AFP/Getty Images) | BERTRAND GUAY via Getty Images
Imprimer

La compagnie Air France a démenti avoir exigé un visa Schengen pour des voyageurs algériens en transit à Paris. "Le refus d'embarquement de ces passagers basé sur ce motif n'est nullement l'initiative d'Air France", a affirmé la compagnie au HuffPost Algérie.

Mardi dernier, des voyageurs Algériens en transit par l'aéroport Charles-de-Gaulle de Paris pour rejoindre des pays du Moyen-Orient ont été refoulés à l'aéroport Houari Boumediene d'Alger. Un visa Schengen pour pouvoir transiter dans un aéroport français leur a été exigé par la Police algérienne des frontières (PAF).

Selon un "pafiste", cette mesure a émané de la compagnie aérienne Air France. Il affirmait ainsi que la PAF "a reçu une 'note de service' de la part de Air France nous instruisant que cette compagnie exige désormais un visa Schengen pour les passagers en transit dans un aéroport français".

Il n'en est rien selon cette société, qui a rappelé être "tenue de se conformer aux exigences d'entrée et de transit des pays qu'elle dessert".

"A ce titre, nous appliquons les règles en vigueur qui sont comme suit : Les ressortissants algériens ne sont pas soumis au visa Schengen pour effectuer un transit dans un aéroport en France s’ils ne sortent pas de la zone de transit international, dite parfois zone sous douane", rassure la même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.