Huffpost Maroc mg

Trump veut se débarrasser d'une association qui nourrit les personnes âgées isolées, tollé immédiat

Publication: Mis à jour:
DONALD TRUMP
shutterstock
Imprimer

ÉTATS-UNIS - Donald Trump a transmis ce jeudi 16 mars son premier projet de budget au Congrès. L'objectif est clair: mettre les bouchées doubles sur la défense en y consacrant plus de 50 milliards supplémentaires, et imposer un régime sec à la diplomatie, l'aide internationale et le climat pour compenser.

Ces coupes drastiques de la Maison Blanche, qui ont peu de chances d'être approuvées par les élus ayant le dernier mot sur les questions budgétaires, éliminerait notamment les fonds pour la recherche sur le changement climatique et les programmes de protection environnementale des Etats mais épargneraient près de trois milliards de dollars pour entamer la construction du fameux mur promis à la frontière avec le Mexique.

Aussi inquiétantes que les mesures soient pour certains, elles sont conformes au discours tenu par le président américain pendant sa campagne électorale et ses premières semaines en fonction. Un détail du budget concocté par Trump a cependant surpris et soulevé un tollé dans la journée de jeudi: comme le révélait la veille un article du New York Times, le milliardaire new yorkais souhaite supprimer le Community Development Block Grant Program dont les trois milliards annuels financent notamment le programme "Meals on Wheels" et ses bénévoles qui livrent une fois par jour un repas aux personnes âgées et isolées.

Cette association américaine très populaire, créée en 1974, explique permettre de nourrir près de 2,5 millions de seniors par an -dont 500.000 anciens combattants- en leur apportant de quoi déjeuner ou diner et éviter ainsi à plus de 90% d'entre eux de devoir quitter leur domicile pour partir vivre en maison de retraite.

"Par compassion"

Interrogée sur le message envoyé aux Américains en souhaitant se délester d'une association pareille, dont l'efficacité a été mise en avant par plusieurs études, la Maison Blanche a expliqué pendant une conférence de presse que "Meals on Wheels ça à l'air génial (...) mais cela fait partie des programmes qui ne marchent pas (...) qui ne peuvent pas démontrer qu'ils apportent des résultats". Même réponse pour un programme qui aide à nourrir les écoliers qui ne mangent pas à leur faim chez eux (voir ci-dessous).

Le directeur du budget a ensuite expliqué que la Maison Blanche se sentait légitime de faire payer les Américains pour la défense du pays mais pas pour des programmes qui ne les concernaient pas nécessairement. Un journaliste qui soulignait le fait que "quelqu'un qui travaille dans une mine de charbon peut très bien avoir un parent qui dépend de Meals on Wheels" a demandé comment il était possible d'expliquer la sévérité du budget de Trump.

"Je pense en fait que c'est l'une des meilleures manières de montrer notre compassion. Vous vous focalisez seulement sur les personnes qui reçoivent cet argent, nous nous concentrons sur ceux qui donnent et reçoivent cet argent. Je pense que cela montre que l'on compatit en leur disant 'écoutez, on ne va plus vous prendre votre argent durement gagné'. Imaginez pour une mère célibataire avec deux enfants", a répondu le responsable alors que le même journaliste avançait qu'une mère célibataire pourrait justement avoir besoin de l'aide du programme qui aide à nourrir les écoliers, aussi financé par le Community Development Block Grant Program qui serait supprimé (voir ci-dessous).

"Ça me rend malade"

Même si le budget de Donald Trump était validé en l'état, ce qui a peu de chances d'arriver car de nombreux conservateurs n'en sont pas satisfaits, cela ne signifierait pas automatiquement la mort de Meals on Wheels. L'association s'est dit extrêmement inquiète mais a rappelé qu'une partie de ses fonds lui proviennent aussi des États où elle est présente et de dons de particuliers.


"N'importe quel type de coupe aurait des effets dévastateur sur des millions de seniors vulnérables"

Toujours est-il que le symbole d'une telle coupe budgétaire est très mal passé auprès de beaucoup de personnes. Sur Twitter, nombre d'internautes ont critiqué cette annonce et les commentaires de la Maison Blanche avec virulence.

"Ça me rend malade"

"Sérieusement Donald Trump? Meals on Wheels? C'est comme si tu voulais vraiment que le monde entier te déteste"

"C'est la loi du plus fort dans l'Amérique de Trump. Entre Meals on Wheels et la suppression de l'Obamacare, les républicains ont pour slogan 'laissez-les mourir'"

"Meals on Wheels est parfois le seul contact humain de la journée qu'une personne âgée peut avoir. Je l'ai vu de mes propres yeux. C'est absolument horrible".

LIRE AUSSI: Cette Une de "Der Spiegel" sur Donald Trump est loin de faire l'unanimité