Embellie dans le ciel du tourisme au Maroc

Publication: Mis à jour:
TOURISM MOROCCO
Des touristes chinois à Casablanca, octobre 2016 | Youssef Boudlal / Reuters
Imprimer

TOURISME - Un total de 651.708 touristes ont visité le Maroc durant le mois de janvier, un chiffre en hausse de 10% par rapport au même mois de 2016, selon l'Observatoire du tourisme.

Le nombre des touristes étrangers (TES) a progressé de 13%, alors que les arrivées des Marocains résidant à l'étranger (MRE) ont augmenté de 7%, indiquent des statistiques publiées par l'Observatoire du tourisme pour le mois de janvier 2017, citant des données communiquées par la Direction générale de la sûreté nationale.

Boom russe et japonais

Les principaux marchés émetteurs du royaume ont démarré l'année 2017 avec des résultats "très positifs", indique l’Observatoire, faisant état d’une hausse de 13% pour l’Espagne, 8% pour l'Allemagne et la Hollande et 6% pour la France et la Belgique. Par ailleurs, d’autres marchés montrent des signes "très encourageants", comme les États-Unis (+29%), la Corée du Sud (+41%), la Russie (+84%) et le Japon (+55%), ajoute la même source.

Parallèlement, l'Observatoire, qui cite des données communiquées par les professionnels de l’hébergement touristique, relève que les nuitées totales réalisées dans les établissements d'hébergement touristique classés, ont affiché une hausse de 11% en janvier 2017 par rapport à celui de 2016, sous l’effet d’une progression de 21% des touristes non-résidents et une baisse de 8% pour les résidents.

Agadir, Casablanca et Marrakech en tête

Au niveau géographique, les trois premières destinations touristiques, Agadir, Casablanca et Marrakech ont cumulé 72% des nuitées totales, en enregistrant des hausses respectives de 20%, 7% et 6%, fait savoir l’Observatoire, ajoutant que les villes de Fès et Tanger ont également affiché une hausse de 27% chacune.

Concernant la fréquentation des chambres, le taux d’occupation a augmenté en janvier 2017 de deux points par rapport au même mois de l’année dernière à 34%. Durant le mois de janvier 2017, les recettes voyages ont atteint 4 milliards de dirhams, enregistrant une hausse de 2,9% par rapport au même mois de l’année écoulée.

Pourquoi une telle hausse?

said mouhid

Selon Said Mouhid, président de l'Observatoire du tourisme, cette tendance à la hausse enregistrée depuis novembre dernier peut s'expliquer par quatre facteurs.

Premièrement, la consolidation de l'image et de l'attractivité du Maroc à l'étranger, notamment après l'organisation réussie d'événements internationaux comme la COP22. "Cette image nous a permis de terminer l'année 2016 avec une petite hausse de 1,5% par rapport à 2015", rappelle-t-il, "alors que d'autres pays de la région enregistraient des baisses".

Deuxièmement, le renforcement et la mise à niveau de la qualité de l'offre touristique dans plusieurs villes, et l'apparition de nouveaux produits (animation, shopping, golf...). "En plus de la diversifications des produits touristiques, le Maroc a renforcé sa capacité hôtelière avec 10.000 lits supplémentaires en 2016", ajoute M. Mouhid.

Troisième facteur pouvant expliquer cette hausse: l'effort de diversification des marchés émetteurs. Les opérations séduction opérées par le Maroc envers la Chine, la Russie, l'Europe de l'est, l'Amérique du Sud et l'Afrique a permis un bond parfois spectaculaire du nombre de touristes provenant de ces nouveaux marchés.

Enfin, l'augmentation de la capacité aérienne vers le Maroc, avec l'arrivée de nouvelles lignes ou le renforcement de liaisons déjà existantes, a permis d'augmenter le nombre d'arrivées touristiques. "Le lancement, la semaine prochaine, de la ligne Casablanca-Dubaï avec l'A380 d'Emirates et le retour en force des compagnies traditionnelles comme Air France et Lufthansa confirment cette tendance", rappelle M. Mouhid.

LIRE AUSSI: La COP22, une aubaine pour le tourisme au Maroc?