Les huîtres de Oualidia de nouveau interdites à la vente

Publication: Mis à jour:
OYSTER
Les huîtres de Oualidia de nouveau interdites à la vente | Stephen Lam / Reuters
Imprimer

CONSOMMATION - Le département de la pêche maritime a annoncé, vendredi 17 mars, que la récolte et la commercialisation des huîtres issues du site d'élevage de la lagune de Oualidia, relevant de la circonscription maritime d'El Jadida, sont interdites.

Cette décision a été prise sur la base des résultats d'analyses effectuées par l'Institut national de recherche halieutique (INRH) dans cette zone, qui dénotent la présence de toxines marines dans les huîtres à des teneurs anormales, explique le département de la pêche maritime dans un communiqué.

Ce dernier recommande ainsi aux consommateurs de ne s'approvisionner qu'en produits conditionnés portant les étiquettes sanitaires d'identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels).

Il met également en garde contre les coquillages colportés ou vendus en vrac qui ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique.

Les huîtres et les coquillages élevés dans la lagune de Oualidia sont régulièrement interdits à la récolte et à la vente.

"Lorsque les marées connaissent un grand chamboulement, selon les conditions saisonnières, certaines algues rouges émettent des toxines dans l’eau de la lagune", rappelait Le360 en avril dernier suite à une interdiction temporaire de la récolte et de la consommation des huîtres de la lagune.

"Dès que les toxines sont détectées, la commercialisation des huîtres élevées dans un bassin contaminé est interdite. Les producteurs locaux ont alors recours à des huîtres importées d’autres régions du royaume où la toxine n’est pas détectée", ajoutait le site d'information.

LIRE AUSSI:
Les huîtres de Oualidia impropres à la commercialisation