Issa Hayatou n'est plus le président de la Confédération Africaine de Football

Publication: Mis à jour:
ISSA HAYATOU
Ruben Sprich / Reuters
Imprimer

Le Malgache Ahmad Ahmad a été élu président de la Confédération africaine de football (CAF) pour les 4 prochaines années, ce 16 mars 2017 à Addis-Abeba en Éthiopie. Il a battu le camerounais Issa Hayatou par 34 voix à 20, principalement grâce au soutien de 14 fédérations du Conseil des fédérations d’Afrique australe.

Ce dernier, candidat déchu à un 8eme mandat, était à la tête du football africain depuis 1988, soit près de 30 ans de règne sans partage.

Toujours Vice-président pour l'Afrique à la FIFA, de nombreux soupçons de corruptions auront pesé sur lui tout au long de ces années dont notamment lors de l'attribution de la Coupe du Monde 2022, sans jamais être inquiété.

En Tunisie, il avait notamment laissé de mauvais souvenirs aux supporters de l'Espérance sportive de Tunis lors de la Finale aller de la Champions League africaine, au cours de laquelle l'équipe tunisienne a été battue 5 à 0 par l'équipe congolaise du Tout Puissant Mazembé sur de flagrantes erreurs arbitrales. Au match retour à Radès, il avait essuyé de nombreuses insultes du public espérantiste. Lors de la remise des médailles, les joueurs espérantistes ont demandé à ce que ce soit un représentant de la Fédération tunisienne de football qui les remettent, refusant au passage de lui serrer la main.

De nombreux observateurs lui ont également reproché de décider du sort des rencontres à travers la nomination des arbitres. Tel est le cas du commentateur tunisien Issam Chaouali mais aussi du présentateur de la chaine BeIn Sport Hichem Khalsi après le quart de finale entre la Tunisie et la Guinée Équatoriale lors de la CAN 2015.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.