Quatre candidats issus du monde arabe en lice pour le poste de directeur général de l'UNESCO

Publication: Mis à jour:
UNESCO PARIS
world flags in front of UNESCO headquarters in Paris, France | Christian Mueller via Getty Images
Imprimer

UNESCO - Le Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, Michael Worbs, a annoncé officiellement jeudi les noms des neuf candidats briguant le poste de Directeur général de l’Organisation onusienne. Parmi eux, l'actuelle ministre française de la culture, Audrey Azoulay. D'origine marocaine, la ministre est la fille d'André Azoulay, conseiller du roi Mohammed VI. Elle est la seule candidate issue d'un pays européen.

Parmi les candidats, quatre sont issus du monde arabe: Veira-Elkhoury Lacoeuilhe (Liban), Moushira Khattab (Égypte), Salah-Al-Hasnawi (Irak) et Hamad-Bin Abdulaziz Al-Kawari (Qatar). Trois candidatures viennent de pays asiatiques: Polad Bulbuloglu, (Azerbaïdjan), Pham Sanh-Chau (Vietnam), Qian Tang (Chine). La dernière candidature est issue d'Amérique Latine: Juan Alfonso-Fuentes-Soria (Guatémala).

Le Directeur général est proposé par le Conseil exécutif et nommé par la Conférence générale pour une période de quatre ans.

Les neuf candidats seront interviewés au cours de la 201e session du Conseil les mercredi 26 et jeudi 27 avril prochain, précise un communiqué de l'UNESCO.

La personne sera désignée par le Conseil exécutif par un vote à bulletin secret lors d’un scrutin organisé pendant la 202e session du Conseil en octobre 2017. Le Président du Conseil transmettra le nom du candidat proposé à la Conférence générale lors de sa 39e session en novembre 2017, afin de succéder à la Bulgare Irina Bokova.

La Conférence générale examinera par la suite cette proposition et élira, au scrutin secret, la personne proposée par le Conseil exécutif.

LIRE AUSSI: Qui est Audrey Azoulay, la nouvelle ministre française de la Culture ?