André Nouschi, historien anticolonialiste, specialiste de l'Algérie est décédé

Publication: Mis à jour:
MAXRESDEFAULT
Capture d'écran
Imprimer

André Nouschi, historien français anticolonialiste, est décédé mardi 7 mars 2017 à l'âge de 94 ans, a annoncé l'Université de Nice Sophia Antipolis où il était enseignant d'histoire contemporaine.

Né le 10 décembre 1922 à Constantine, André Nouschi est issu d'une famille juive.

Anticolonialiste, ses recherches ont d'abord porté sur l'histoire économique de l'Algérie. Il a soutenu en 1959 sa thèse "Enquête sur le niveau de vie des populations rurales constantinoises, de la conquête jusqu'en 1919".

Spécialiste de l'histoire contemporaine, de l'Afrique du Nord et du Proche-Orient contemporains, il s'est ensuite intéressé à l'histoire de l'exploitation pétrolière dans les deux régions.

Il a publié de nombreux ouvrages dont" La France de 1914 à 1940", "L'Algérie amère (1914-1994)", "La France et le pétrole", "La Méditerranée", "La France et le monde arabe".

En 1960, il a publié "Algérie passé et présent" avec Yves Lacoste et André Prenant.

Il est par la suite devenu enseignant d'histoire contemporaine à l'université de Nice, où il a fondé en 1968 le Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine (CMMC) puis la revue des Cahiers de la Méditerranée en 1971.

Il était professeur émérite depuis 1991.

Il était également un dénonciateur de la politique israélienne en Palestine.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.