Marrakech accueille le premier musée du parfum

Publication: Mis à jour:
AROMATES DU MAROC
Le musée du parfum rassemble les richesses olfactives du Maroc. | Musée du parfum
Imprimer

CULTURE - L'Histoire du Maroc peut aussi se nicher dans un flacon de parfum. Pour retracer l'héritage olfactif marocain, le premier musée du parfum du royaume s'apprête à ouvrir ses portes, le 18 mars à Marrakech.

C'est Abderrazzak Benchâabane, parfumeur et ethnobotaniste, qui a eu l'idée de dédier un musée au parfum. "J'ai voulu ouvrir l'art du parfum au Maroc, riche de racines berbères, de l'héritage du raffinement arabo-musulman et d'une ouverture au monde occidental", indique Abderrazzak Benchâabane au HuffPost Maroc. À travers ces trois axes, le musée du parfum retrace l'histoire de la flore marocaine médicinale et aromatique et de ses usages, tant dans l'aromathérapie que dans les soins du corps et du bien-être, à l'instar du Hammam.

À côté de l'exposition, un bar à parfum et un bar à huile permettront au visiteur de créer ses propres parfums, crèmes hydratantes et crèmes de massage. "Il y a beaucoup de musées généraux à Marrakech. Le musée du parfum est une innovation de par son thème, mais aussi parce qu'il propose une exposition interactive. Imaginez un couple qui compose son propre flacon au bar à parfum: il devient, à son tour, spectacle pour les autres visiteurs", souligne l'initiateur de ce projet.

bar à parfum

"Le parfum est important dans la vie marocaine. Tant dans les rites religieux où il est utilisé dans les mosquées et les églises que dans la vie de tous les jours où on se parfume pour aller au travail", poursuit Abderrazzak Benchâabane.

Des ateliers seront aussi organisés hors des murs du musée, dans des écoles et des associations. Objectif: proposer un éveil olfactif dès le plus jeune âge. "Pour moi, l'apprentissage des odeurs est aussi important que l'apprentissage de la musique", assure le parfumeur.

Le musée sera ouvert 7 jours sur 7, de 9 heures à 17 heures 30. L'entrée sera de 40 DH.

LIRE AUSSI: