Msila: L'assassin de Razika Cherif condamné à 20 ans de prison ferme

Publication: Mis à jour:
ALGERIA JUSTICE
Photo d'illustration | FAROUK BATICHE via Getty Images
Imprimer

L'assassin de Razika Cherif, une affaire qui a suscité une grande indignation en novembre 2015, a été condamné dimanche 12 mars à 20 ans de prison ferme, a rapporté la presse.

Pour avoir refusé ses avances, cet individu, désigné uniquement par ses initiales S.N., a écrasé sa victime avec sa voiture le 8 novembre 2015 à Magra (Msila). L'assassinat de Razika Cherif, 40 ans, a provoqué une vague d'indignation et de soutiens.

S.N. a été condamné par la cour de Msila à 20 ans de prison ferme assortie d'une amende de 2 millions de dinars pour homicide volontaire avec préméditation, a rapporté le quotidien Liberté. Le procureur général a requis la peine capitale dans son réquisitoire.

Selon le même journal, l'accusé a nié les accusations, admettant juste un accident de la circulation. Des témoins et des experts ont cependant contredit cette version.

"Elle lui a craché au visage, ce qu’il n’a pas supporté", a affirmé un témoin.

Une centaine de personnes venues de plusieurs régions du pays se sont rassemblées le 14 novembre 2015 à la Grande Poste à Alger. Les manifestants ont demandé que justice soit rendue et ont exprimé leur soutien à Razika Cherif, ainsi qu'à toutes les femmes victimes de violences et de discriminations.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.