5 raisons de visiter Kairouan en ce moment

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO, depuis 1988, la ville de Kairouan, a été fondée au VIIème siècle par le général Oqba Ibn Nafi. Quatrième ville sainte de l’Islam sunnite après la Mecque, Médine et Jérusalem, elle est considérée comme la capitale du Maghreb musulman. Son importance culturelle se manifeste encore aujourd’hui à travers la richesse de l’architecture et des traditions de sa région. Voici nos 5 raisons d’en profiter sans plus attendre.

1. Se laisser porter par la splendeur d’un incontournable de l’architecture islamique: la grande mosquée de Kairouan

mosquée


Plus ancien monument du monde musulman occidental, la grande mosquée est un véritable bijou de l’art islamique.


lairouan

Bâtie au VIIème siècle, elle est agrandie et reconstruite au cours des deux siècles suivants. Elle subit sa plus importante transformation en 836, sous la dynastie Aghlabide. À la fois lieu de prière et d’enseignement, elle fut aussi le siège de l’investiture des gouverneurs. C’est également à partir de cette mosquée que le malékisme triompha au Maghreb.

cultur
anissa

Si l’aspect architectural de la cour et de la salle de prière ne vous laissera pas indifférent, la finesse d’exécution de certains éléments comme le minbar et la maqsûra sont également à observer de plus près.

anissa

anissa

2. Admirer l’artisanat local en flânant dans les ruelles de la vieille médina

La médina de Kairouan se démarque par son charme et son authenticité. Flâner dans ses ruelles pittoresques à cette période de l’année permet de profiter pleinement de tous ses secrets.

medina

Les souks de Kairouan situés au centre de la médina présentent de belles pièces traditionnelles, comme le célèbre tapis Kairouanais au tissage raffiné reconnaissable par son motif hexagonal au centre. Aux abords de la grande mosquée, cette tradition made in Kairouan est largement représentée avec, en prime, une vue imprenable sur l’édifice à l’étage, si vous passez par "Tapis Okba".

tapis

En vous y perdant vous pourrez faire l’agréable découverte de restaurants typiques comme le Dar Zarrouk, ou gouter au délicieux makroud, spécialité locale proposée notamment par la maison pionnière "Ben Sokrana".

3. Explorer toute la richesse culturelle d’une ville historique

Si Kairouan fait surtout parler d’elle pour sa grande mosquée, elle regorge d’autres lieux historiques qui contribuent à la richesse du patrimoine tunisien.

r

-La mosquée du Barbier: Ce monument datant du XIIIème siècle est également désigné comme "mausolée Sidi Sahbi" ou encore "mausolée Abi Zamaa El Balaoui", compagnon du prophète et patron de la ville, dont il abrite le tombeau.

-La mosquée des trois portes: Fondée au IXème siècle par Ibn Khayroun El Maafiri, elle est l’un des rares édifices à avoir conservé son aspect architectural de la période aghlabide.

-Le bassin des Aghlabides: Considérés comme les plus importants ouvrages hydrauliques du monde musulman, ils ont été édifiés au IXème siècle et ont valu a Kairouan l’appellation de "ville des citernes".

-Le mausolée Sidi Abid El Ghariani: Il tient son nom d’Abou Samir El Ghariani, disciple de son fondateur, qui en fait un lieu d’enseignement scientifique et religieux, et y est inhumé en 1402.

aaa

- Les remparts de Kairouan: Élevés au VIIIème siècle, sous le règne du calife abbasside Al-Mansur, ils sont reconstruits au XIème puis au XVIIIème siècle.

- Birbarrouta: Creusé au VIIIème siècle, il s’agit d’un des plus anciens puits de la ville. Selon la croyance populaire, il serait relié au Bir Zemzem, le puits sacré de la Mecque.

- Kairouan abrite également plusieurs petits musées qui valent le détour:

  • Le musée national d’art islamique de Raqqâda (Sud-Ouest de Kairouan), renferme une magnifique collection d’œuvres de l’époque médiévale, provenant des sites de la région.
  • Le musée Sidi Amor Abada, remarquable par son édifice surmonté de 7 coupoles, regroupe les objets ayant appartenus au maître forgeron devenu saint qui lui donna son nom.
  • Le musée des tapis, construit dans un style néo-arabe,expose une centaine de pièces variées de ce revêtement.
  • Le musée de la demeure et maison d’hôte typiquement kairouanaise Dar Hassine Allani offre un bel exemple de l’architecture arabo-musulmane du XVIIIème siècle, et du mode de vie de ses anciens habitants.

anissa

4. Découvrir le plus grand ensemble d’art rupestre de Tunisie

La chaîne montagneuse de Djebel Oueslat, dominant la plaine de Kairouan à l’ouest, constitue la plus riche zone de peintures rupestres du pays.

Le massif abrite des habitats de la période néolithique avec de nombreuses représentations pariétales. Les plus courageux pourront accéder à ces peintures par l’escalade et découvrir ces témoignages de la présence d’hommes préhistoriques.

Ces images révèlent de précieux renseignements sur la vie quotidienne (chasse, vie de famille) et l’environnement (faune, flore) de ces hommes.

5.Profiter d’un temps propice à la découverte

La chaleur de l’été tunisien est difficilement soutenable lors d’une visite surtout pendant la période du ramadan. La majorité des visites locales étant en plein air, la douceur du soleil printanier les rend plus agréables. À cette période de l’année, la nature est, en effet, en pleine éclosion, vous pouvez ainsi profiter d’une marche pour contempler sa beauté.

a

La région kairouanaise possède une végétation diversifiée (pin d’Alep, romarin, marrube blanc, pistachier lentisque, laurier rose, genévrier de Phénicie) offrant un paysage particulièrement séduisant.

Bien que trop peu connus, elle possède de magnifiques espaces naturels qui vous permettront de vous ressourcer. Des excursions sont notamment organisées à travers les paysages magnifiques de Djebel Oueslat (35 km à l’ouest de Kairouan), ou encore de Djebel Sarj (60km au nord-ouest de Kairouan).

Notez aussi qu’à cette période de l’année, l’affluence touristique est plus calme que pendant la saison estivale. Vous pourrez ainsi profiter d’un lieu unique rien que pour vous ou presque le temps de quelques heures ou, de l’exclusivité d’un guide pour vos visites si vous le souhaitez.

k

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.