Tunisie-L'UGET s'insurge contre la nouvelle circulaire du ministère de la Justice: Grève générale ouverte

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Une circulaire a été publiée tard dans la journée d’hier stipulant que les étudiants souhaitant passer le concours d'accès à l'Institut Supérieur de Magistrature (ISM) doivent être titulaires d’un magistère en droit ou en sciences juridiques et avoir, au moins 22 ans.

Une nouvelle qui a révolté l’Union générale des étudiants tunisiens (UGET) qui ont, quelques heures après ladite publication, appelé les étudiants spécialisés en Droit à observer une grève générale pour s’opposer à cette nouvelle circulaire signée, par ailleurs, par le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et le ministre de la Justice Ghazi Jeribi.

Les étudiants de la faculté de Droit et des Sciences politiques de Tunis et de Sousse,de la faculté de Droit de Sfax, de l’Institut Supérieur des Etudes Juridiques et Politiques de Kairouan, de la faculté des Sciences juridiques, économique et de gestion de Jendouba et de l’Institut Supérieur des études juridiques de Gabès, ont observé une grève générale au cours de cette journée.

De leur côté, les grévistes du campus Al Manar ont procédé au blocage de la circulation au niveau de la route X (Tunis) ce qui a causé des bouchons assez importants aux alentours de 14 heures.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, le secrétaire-général de l’UGET, Nidhal Khadraoui a déclaré la réussite de ces grèves avec un taux de 100%. Et d’ajouter qu’elles seront maintenues jusqu’à ce que la circulaire en question soit abrogée. Pour Nidhal Khadraoui, la nouvelle mesure du concours de l’ISM est arbitraire puisqu’elle prive les étudiants titulaires d’un master en Droit et sciences juridiques de passer le concours des auxiliaires de justice.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.