Huffpost Maroc mg

Maroc Telecom lance son offre internet par satellite

Publication: Mis à jour:
AHIZOUNE
DR
Imprimer

CONNEXION - Si l'offre internet par satellite existe déjà, les grandes licences avaient jusque là du mal à franchir le pas. Ce n'est plus le cas de l'opérateur historique, Maroc Telecom, qui lance l’offre Internet haut débit par satellite destinée à ses clients "Résidentiels", "Entreprises" et "Professionnels" et devient ainsi le premier opérateur global national à proposer cette offre avec une couverture totale du territoire marocain. L'opérateur propose à ses clients une gamme de formules haut débit allant jusqu’à 20 Mbps, et ce à partir de 249 DH TTC par mois. Pour ses clients Entreprises, Maroc Telecom présente le service VPN par satellite, pour assurer une connexion privée virtuelle entre plusieurs sites éloignés avec des débits allant jusqu’à 6 Mbps.

Pour en bénéficier, le foyer ou bureau doit être équipé d'une antenne parabolique de réception satellite, disposant à la fois d'un dispositif de réception mais aussi d'un système d'émission intégré. L'antenne est reliée à un récepteur spécial, connecté à un ou plusieurs ordinateurs (via cordons Ethernet, USB ou par une liaison sans fil de type Wi-Fi). Ce système permet d'accéder à l'internet quel que soit le lieu couvert par le satellite, y compris donc en mer, dans le désert ou en rase campagne. Il assure une plus grande fiabilité de service du fait qu'il n'est pas tributaire d'intermédiaires (exemple: boucle locale de l'ADSL). Il est possible d'utiliser la parabole dédiée à internet pour la réception de programmes TV diffusés sur les mêmes satellites.

Le coût d'abonnement est équivalent à un accès ADSL, les offres tendant à s'harmoniser, et le débit est généralement supérieur à celui de l'ADSL téléphonique, particulièrement pour les solutions professionnelles ou d'entreprise. Néanmoins, sur un accès Internet par satellite, la durée du ping est relativement importante par rapport aux solutions de type ADSL. Le signal doit en effet faire un aller/retour entre l'utilisateur et le satellite, ce dernier étant placé sur l'orbite géostationnaire (située à 35 786 km). Cela impose des temps de latence conséquents (ou lag): le ping moyen d'une connexion satellite se situe aux alentours de 650 ms, contre 40 ms pour l'ADSL.

LIRE AUSSI: