Djerba Doc Days: Le festival qui met à l'honneur la vitalité de la société civile tunisienne

Publication: Mis à jour:
Imprimer
"Le documentaire est l’un des rares arts avec la poésie à pouvoir échapper au dictat du consumérisme". 

La Compétition nationale du film documentaire – qui a démarré en 2011, à la lisière de la palmeraie de Douz – se déroulera, cette année, à Houmt Souk, à Djerba du 23 au 28 mars.

djerba doc

Une délocalisation qui répond d’abord à un souci de sécurité suite aux évènements de février 2016 à Ben Guerdane et Zaafrane. Djerba offre, d’autre part, un cadre propice au bon déroulement du festival, avec notamment des structures destinées à l’accueil du public particulièrement avantageuses.

Une 6ème édition à Djerba donc, qui reste plus que jamais fidèle à l’esprit de création de l’événement, comme l’explique, au HuffPost Tunisie, Hichem Ben Ammar qui en est le fondateur:"Nous allons, pour la 2ème année consécutive, tenter d'y faire grandir notre projet, fidèle à sa vocation itinérante et qui prouve où qu'il aille, le bien fondé de son existence".

"Une année après notre arrivée à Djerba, nous dénombrons cinq courts métrages originaires de la région et un long métrage documentaire en cours de finition. Comment mieux illustrer l’immédiateté de notre impact ?"

djerba doc

La Compétition nationale du film documentaire présente annuellement une sélection de films réalisés dans des cadres associatifs, universitaires ou indépendants. La promotion de ces films mis en œuvre en marge des réseaux de production conventionnels constitue la recherche d'une alternative aux discours officiels. Parallèlement à la compétition, des actions de vulgarisation et de sensibilisation mettent le documentaire à la portée du public cinéphile.

La Compétition nationale du film documentaire décerne, chaque année, des prix aux meilleurs films documentaires à la suite d’une sélection exigeante établie par un jury de haut niveau. Elle accompagne, depuis 2011, l'essor d'un genre audiovisuel qui incarne les valeurs démocratiques et citoyennes. Elle se veut, en effet, proche des préoccupations les plus actuelles et se définit comme une émanation de la société civile.

Une particularité qui lui a permis d’acquérir une crédibilité et une notoriété auprès des cinéastes. Stimulant la production d'images locales, au service d’un débat sociétal responsable, son ambition est avant tout de créer un cadre viable pour la production documentaire et de stimuler une dynamique professionnelle garantissant des débouchés et un marché.

Vous l’aurez compris, Djerba Doc Days est un festival authentique et engagé qui aspire à "susciter l’émulation et la solidarité entre les cinéastes" comme le souligne Hichem Ben Ammar.

Rappelant l'utilité de pareilles manifestations dans le contexte historique actuel de notre pays, celui-ci conclut, d'une manière résignée: "Je me sens investi d’une mission. Je continue, malgré les difficultés, car je suis arrivé à un point de non retour".

Close
Djerba Doc Days
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.