Près de 62 % des micro-crédits de l'ANGEM ont été octroyés à des femmes

Publication: Mis à jour:
BANQUE
Design Pics via Getty Images
Imprimer

Près de 62 % des crédits de "l'Agence Nationale de gestion du micro-crédit" (ANGEM) ont été octroyés à des femmes à travers le territoire national.

Dans un rapport publié sur le site de l'ANGEM, on recense 484 339 crédits octroyés à des femmes en 2016 contre seulement 294 686 pour les hommes.
Ces projets de micro-crédit séduisent les femmes, qui même si elles ne possèdent pas de fonds-propres, peuvent tout de même se lancer dans l'entrepreneuriat.
Cette mesure encourage notamment l'artisanat, la couture, le tissage ou la poterie, ou même la restauration traditionnelle.

L'ANGEM a pour mission de participer au financement de projets pour les micro-entreprises. Le prêt est fixé à une valeur de cent mille dinars et peut atteindre deux cent cinquante mille dinars dans les wilayas du Sud.
Ils sont accordés à « des catégories de citoyens sans revenus ou disposant de petits revenus instables et irréguliers. Il vise l'intégration économique et sociale des citoyens ciblés à travers la création d'activités de production de biens et services. »

Les projets de micro-crédit aident l'insertion professionnelle de personnes qui sont marginalisées dans la société. Quelques 4376 personnes ont bénéficié de micro-crédits pour le financement de leur projet.

graphe

Les statistiques montrent également que l'ANGEM mise sur les jeunes puisque 58% des crédits ont été octroyés à des personnes ayant entre 18 et 39 ans.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.