Huffpost Maroc mg

Réforme des retraites: La commission d'enquête livre sa version

Publication: Mis à jour:
PARLEMENT
DR
Imprimer

RETRAITE - Après plusieurs mois d'attente, la commission d'enquête parlementaire sur la Caisse marocaine des retraites (CMR) a enfin livré son rapport. Le document présenté en session extraordinaire, ce lundi à la Chambre des conseillers, pointe une série de défaillances qui ont conduit au déficit de la Caisse. En tête, l'octroi de pensions illégales. La mauvaise gouvernance a également accéléré le naufrage de la CMR. "Des décisions administratives et politiques ont été prises sans les soumettre à des études préalables", déplore la commission.

Ainsi, la commission exhorte l'État à régler ses dettes envers la Caisse. Les arriérés devront être majorées. Par contre, la commission ne livre aucun détail sur le montant dû à la Caisse. Son rapport réitère surtout les recommandations de la Cour des comptes. En tête, "la nécessité de geler la réforme paramétrique du régime des retraites". Objectif: étendre la réforme aux autres caisses. Les conseillers prônent en fait le retour aux recommandations de la commission nationale de la réforme des retraites. Ils veulent aussi renforcer l'indépendance de la Caisse et maitriser la crédibilité des données. Une démarche essentielle dans le but de contrecarrer les pratiques malsaines, comme le versement de pensions à des retraités fantômes.

De même, la commission recommande la révision du taux de cotisation. Pour rappel, la réforme adoptée en juillet dernier a relevé progressivement la cotisation salariale pour passer à 12% en 2017, 13% en 2018 et 14% en 2019.

LIRE AUSSI: