La jeune Congolaise retenue à l'aéroport de Casablanca finalement admise sur le territoire marocain

Publication: Mis à jour:
Imprimer

MIGRATION - L'enfant de nationalité congolaise, retenue depuis une vingtaine de jours dans la zone d'attente de l'aéroport Mohammed V de Casablanca, a finalement été admise dimanche 12 mars sur le territoire marocain.

Alors qu'elle devait initialement être expulsée au Congo, la jeune fille, qui serait âgée de 17 ans selon ses papiers, a été recueillie par l'association Bayti qui oeuvre pour les enfants en situation difficile à Casablanca, rapporte ce dimanche le GADEM (Groupe antiraciste de défense et d’accompagnement des étrangers et migrants).

Selon nos informations, l'adolescente a pu être entendue par une juge pour enfants avant d'être placée auprès de l'association Bayti.

"Il y a eu au niveau du ministère de la migration, du Conseil national des droits de l'homme (CNDH), de la justice, des associations et des journalistes une mobilisation impressionnante et efficace", a indiqué dimanche au HuffPost Maroc Mehdi Alioua, président du GADEM.

La jeune fille serait arrivée au Maroc après avoir été renvoyée de Tunis vers Casablanca. Selon Mehdi Alioua, "rien n'est clair dans cette histoire", nous confiait-il samedi. "Il est possible qu'elle ait voyagé seule pour se rendre en Europe".

L'association avait "prié instamment les autorités marocaines compétentes de revenir sur cette décision illégale d’éloignement et de permettre son admission sur le territoire marocain dans les plus brefs délais afin de pouvoir assurer son bien-être et sa protection".

La représentation diplomatique de la RDC au Maroc a aussi été mise au courant par le GADEM.

LIRE AUSSI: