Le drapeau turc hissé par des manifestants sur le consulat des Pays-Bas à Istanbul

Publication: Mis à jour:
Imprimer

INTERNATIONAL - Symbole de la montée des tensions entre Ankara et La Haye, le drapeau néerlandais hissé sur le consulat des Pays-Bas à Istanbul a été enlevé par des manifestants ce dimanche 12 mars, après vingt-quatre heures d'échanges diplomatiques conflictueux.

Après l'interdiction d'atterrir aux Pays-Bas formulée à l'encontre du ministre turc des Affaires étrangères et l'expulsion de la ministre turque de la Famille samedi 11 mars, des manifestations de soutien au président Erdogan se sont déroulées à Istanbul et Ankara, où le consulat et l'ambassade néerlandais ont été bouclés.

A Istanbul, un homme a grimpé sur le toit du consulat néerlandais, avant d'ôter le drapeau des Pays-Bas et de le remplacer brièvement par un drapeau turc, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

turkish flag netherlands

À Rotterdam, un millier de personnes, ayant souvent la double nationalité, ont également manifesté samedi soir devant le consulat turc. Des incidents ont opposé dans la nuit des manifestants à la police néerlandaise qui les a dispersés en utilisant des canons à eau et des chevaux. Selon les médias néerlandais, douze personnes ont été arrêtées et un policier a été blessé avec une main cassée.

Face à la montée rapide des tensions, le premier ministre néerlandais Mark Rutte a appelé à l'apaisement. "Nous ferons tout notre possible pour une désescalade de la situation", a-t-il déclaré à la radio-télévision publique NOS. "Nous devons être la partie raisonnable", a ajouté Mark Rutte, en pleine campagne électorale avant les élections législatives prévues aux Pays-Bas mercredi.

LIRE AUSSI: Fermeture des écoles Gülen au Maroc, une décision diplomatique