Huffpost Maroc mg

L'émotion de la mère d'Imad Ibn Ziaten, 5 ans après son assassinat par Mohamed Merah

Publication: Mis à jour:
LATIFA
L'émotion de la mère d'Imad Ibn Ziaten, 5 ans après son assassinat par Mohamed Merah | Latifa Ibn Ziaten
Imprimer

TERRORISME - Les attentats du "tueur au scooter" sont encore dans les mémoires de tous. Il y a cinq ans, en abattant sept personnes au nom du djihad, Mohamed Merah plongeait la France dans la peur en ouvrant un nouveau chapitre du terrorisme.

Ce samedi 11 mars, François Hollande et François Fillon ont rendu un hommage appuyé à Imad Ibn Ziaten, Abel Chennouf, Mohamed Legouad, Jonathan Sandler, Gabriel Sandler, Arieh Sandler et Myriam Monsonego, les sept victimes du tueur. Sur twitter, Latifa Ibn Ziaten, la mère de Imad, première victime de Merah, a publié une vidéo en mémoire de son fils. Des images très émouvantes que vous pouvez retrouver ci-dessous.

Ce samedi Latifa Ibn Ziaten rend hommage à son fils depuis le Maroc. "Je dois rester debout comme mon fils pour la promotion de la culture de la Paix, de la tolérance et du vivre ensemble", a-t-elle notamment lancé, après que l'ambassadeur de France a lu un discours du président Hollande.

Très engagée dans la lutte contre la radicalisation, Latifa Ibn Ziaten a également reçu les éloges de François Fillon. Dans une lettre ouverte il la remercie notamment de son combat pour la "cohésion" du pays.

Les hommages de François Fillon et François Hollande

"Permettez-moi de vous remercier pour le combat que vous menez, avec votre époux, à travers l'association 'Imad Ibn Ziaten pour la jeunesse et pour la paix' afin que notre jeunesse s'empare de sa liberté, ne désespère pas de l'égalité et vive en fraternité", écrit le candidat Les Républicains. "En permettant à ces jeunes de réaliser qu'ils sont 'tous des enfants de la République', vous contribuez à retisser, témoignage après témoignage, la cohésion de notre pays", ajoute-t-il.

Le président de la République s'est également adressé samedi aux familles des victimes tuées par Mohamed Merah pour leur dire que "la France est toujours à leurs côtés" et qu'elle "poursuivra inlassablement sa lutte contre le terrorisme".

cp

"Il y a cinq ans, entre le 11 et le 22 mars 2012, sept de nos compatriotes sont morts à Toulouse et à Montauban, victimes de l'équipée meurtrière d'un terroriste inspiré par la haine", a rappelé François Hollande dans un communiqué.

"En tuant des soldats, en s'en prenant à des enfants dans une école, c'est toute la France qui a été agressée", a-t-il encore souligné. "Je veux dire à leurs familles que la France est toujours à leurs côtés et que la démocratie sera toujours plus forte que la barbarie islamiste qui lui a déclaré la guerre. La République, qui fait face à l'adversité et est capable de préserver son unité et son attachement à la liberté, poursuivra inlassablement sa lutte contre le terrorisme", a-t-il conclu.

Les hommages vont se poursuivre toute la semaine. Le 19 mars à Toulouse - jour anniversaire de l'attaque contre l'école juive Ozar Hatorah - les autorités commémoreront officiellement le 5e anniversaire des attentats. Un instant de recueillement est prévu dans les jardins de l'école, en présence notamment de son directeur, qui a perdu sa fillette dans la fusillade, de la rectrice de l'académie, du rabbin et du maire de la ville.

LIRE AUSSI: Le roi rend hommage à Imad Ibn Ziaten, première victime de Mohamed Merah