Les Marocaines consacrent 7 fois plus de temps que les hommes aux travaux domestiques

Publication: Mis à jour:
FEMMES CUISINE
Activists sit in a makeshift house at a hilltop above a silver mine, where they have been holding a permanent sit-in since 2011, near the town of Imider, southeastern Morocco, August 31, 2015. Three kilometers from Imider, dozens of poor and unemployed young villagers have been holding a permanent sit-in since 2011. They have cut off the flow of water from a well that supplies one of the biggest silver mines in Africa. Protesters want to make the company hire more locals and reconsider its wat | Wikimedia Commons
Imprimer

INÉGALITÉ - Au lendemain de la journée internationale des droits des femmes, les résultats d'une enquête sur l'égalité des genres et la croissance économique au Maroc ne sont pas vraiment encourageants pour les Marocaines.

Selon l'étude menée par l'OCP Policy Center et le ministère de l'Économie et des Finances, le travail domestique reste encore (très) inégalement réparti entre les sexes. Les femmes consacrent en effet sept fois plus de temps aux travaux domestiques que les hommes.

5 heures de travail domestique par jour

Ainsi, les Marocaines passent en moyenne cinq heures par jour à effectuer des tâches ménagères et à s'occuper des autres membres de leur foyer, contre 43 minutes pour les Marocains. Ce temps est plus long en milieu rural (5h32) qu’en milieu urbain (4h38), et plus les enfants sont nombreux, plus ce temps augmente.

Si l'on reporte cette moyenne sur une année, pour assurer les travaux domestiques, la femme leur consacre 76 jours par an contre seulement 11 jours par an pour les hommes.

En pourcentage, les femmes consacrent, en dehors de leur temps physiologique (sommeil, repas et toilette), 38% de leur temps au travail domestique, 10% au travail professionnel (1h21 par jour) et 3% à la formation et à l'éducation (24 minutes). Elles ont 6h19 de temps libre (soit 49%). Le temps libre comprend les loisirs, la sociabilité et les pratiques religieuses.

temps travail domestique

Les hommes ont plus de temps libre

À contrario, les hommes consacrent 5% de leur temps au travail domestique, 40% au travail professionnel (5h24), 4% à la formation et à l'éducation (33 minutes) et ont 7h02 de temps libre (soit 51%).

Par ailleurs, même si la femme a une activité professionnelle, elle n'est pas pour autant libérée des tâches domestiques. "La femme consacre une part significative de son temps au travail domestique quel que soit le type d’activité qu’elle exerce", note le rapport.

Ainsi, une femme au foyer consacrera 5h55 au travail domestique contre 4h18 si elle est active occupée. Les hommes, eux, y consacreront 48 minutes s'ils sont inactifs et 42 minutes s'ils travaillent.

Un peu mieux loties que les Tunisiennes

Petite avancée néanmoins, les femmes passent un peu moins de temps à la maison qu'il y a 20 ans. Elle consacraient en moyenne 5h17 par jour aux travaux domestiques à la fin des années 90.

Elles ont également plus de temps libre aujourd'hui (6h19 contre 4h19 en 1997-1998), et le temps consacré à la formation à l'éducation a légèrement augmenté (24 minutes contre 20 minutes auparavant).

temps travail comparaison

L'étude a également mené une comparaison avec le temps consacré aux travaux domestiques par les femmes en Tunisie, en France et aux États-Unis. La femme marocaine en consacre moins que la femme tunisienne (-29 minutes), mais plus que la femme française (+1h12) et la femme américaine (+1h04).

L'OCP Policy Center a enfin évalué la contribution du travail domestique assuré par les femmes à la création de la richesse nationale selon deux scénarios. Elles auraient ainsi pu contribuer à 39,7% du PIB si l'on valorisait les heures du travail au SMIG, et de 49,3% en valorisant les heures du travail à la rémunération salariale moyenne dégagée par la comptabilité nationale (22 dirhams par heure).

LIRE AUSSI: