Le faux tuto maquillage d'Enti récompensé à Dubaï

Publication: Mis à jour:
Imprimer

RÉCOMPENSE - Ce faux tuto maquillage pour les femmes victimes de violence avait fait le tour du web il y a quelques semaines. Mercredi, la vidéo qui avait été mise en ligne le 1er janvier dernier par le magazine féminin Enti.ma, a décroché un prix à Dubaï, aux Émirats arabes unis.

"Flawlessness by Inès", qui concourait dans la catégorie "PR" du Festival international de créativité de Dubai Lynx, s'est vue attribuer le prix "Silver" ("argent") du concours. C'est l'agence de communication J. Walter Thompson Casablanca, chargée de la réalisation de la vidéo, qui a fait le déplacement aux Émirats pour recevoir le prix lors d'une cérémonie organisée sur l'Île d'Al Jumaira.

"Nous sommes très contents de recevoir ce prix. On ne s'y attendait pas du tout", confie Khadija Dinia, fondatrice de Enti.ma, contactée par le HuffPost Maroc.

La vidéo en question fait écho au tollé suscité fin novembre 2016 par une émission matinale de la chaîne 2M qui donnait des conseils aux femmes battues pour camoufler les traces de coups sur leurs visages. En un peu plus de deux mois, elle a été visonnée plus de 670.000 fois sur Facebook et partagée à plus de 4.900 reprises.

Selon la fondatrice du site électronique, trouver un visage qui accepterait de faire la vidéo n'a pas été chose facile. "Nous avions contacté beaucoup de filles, des mannequins notamment pour faire la vidéo, mais plusieurs d'entre elles ont refusé. Nous avions également contacté des associations qui oeuvrent dans ce domaine, mais aucune n'a donné suite à notre demande", explique-t-elle.

"Nous nous sommes dit qu'on le ferait quand même, avec les moyens du bord, parce que c'était important pour nous", poursuit Khadija Dinia.

"On ne s'attendait vraiment pas à une portée de cette ampleur. La vidéo n'a pas fait parler qu'au Maroc: elle est arrivée en Espagne, en Argentine et dans beaucoup d'autres pays", affirme-t-elle. Et d'ajouter: "tous les hommes ne tapent pas sur leurs femmes bien sûr, mais il faut en parler et continuer le combat".

Dans le tuto, on voit une jeune femme, parfaitement maquillée et tout sourire, qui se démaquille face caméra en dévoilant peu à peu les traces de violences sur son visage. Oeil tuméfié, bouche en sang... La vidéo s'achève sur une image choc et un triste constat: au Maroc: 6 femmes sur 10 sont victimes de violence conjugale. "Ne maquillez pas la violence, dénoncez-la", conclut un message à la fin de la séquence.

LIRE AUSSI: