Legislatives: Pas de contestation majeure au sujet des listes FFS, selon son Premier secrétaire

Publication: Mis à jour:
FFS
Archives
Imprimer

Le Front des Forces socialistes (FFS) a enregistré un taux minime de contestation des militants s'agissant des listes électorales
avec lesquelles le parti se présentera aux prochaines législatives, a indiqué vendredi à Alger, son Premier Secrétaire national, Abdelmalek Bouchafa, faisant état d'un taux de recours de 2,37 %.

A une question d'un journaliste relative à la contestation des militants par rapport à certaines candidatures, en marge des travaux de Conseil national du parti, M. Bouchafa a répondu: "il ne s'agit pas de contestation mais de recours" qui ont atteint, selon lui, "un taux de 2,37 %".

Le FFS sera présent aux législatives du 4 mai prochain avec 35 listes électorales, dont 3 listes relevant de la communauté établie à l'étranger, a-t-il déclaré.

Il a déploré, à ce propos, que le parti aurait pu obtenir davantage de listes dans le sud du pays, n'était-ce, a-t-il dit, le "parti pris de l'administration", soutenant, par ailleurs, que le nombre des candidats parmi les cadres dirigeants du parti est "limité".

Abordant l'ordre du jour de cette session extraordinaire du Conseil national, qui se tient à huis clos, M. Bouchafa a fait savoir que celle-ci se penchera sur la préparation de la campagne électorale en prévision du prochain scrutin.

De même qu'elle passera en revue et "en détails les obstacles et contraintes" ayant marqué le processus de dépôt des candidatures, a précisé M. Bouchafa.

Le discours électoral du FFS est "clair" et a été réitéré à maintes reprises, a-t-il dit, rappelant la démarche du parti de "rebâtir le consensus national".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.