"Atlal" du réalistaur algérien Djamel Kerkar en compétition au festival du film africain de Louxor

Publication: Mis à jour:
ATLAL
Facebook/Atlalfilm
Imprimer

Le film "Atlal" du réalisateur algérien Djamel Kerkar sera en compétition à la 6e édition du festival du film africain de Loxour, en Egypte, prévu du 16 au 22 mars.

Nominé dans la catégorie "Long documentaire", Atlal (ruines ou vestiges en arabe) raconte en 100 minutes Ouled Allal, un village près de Sidi Moussa à Alger, entre hier et aujourd'hui. Meurtrie par le terrorisme dans les années 90 et quasiment éradiquée, la bourgade revient, comme le montre magistralement le film, tant bien que mal vers la vie, traînant le poids de la mémoire.

Atlal a déjà remporté le premier prix du FID de Marseille en juillet 2016 ainsi que deux récompenses spéciales à Rome lors du Med Film Festival. Il a également été projeté au festival international de Mar del Plata en Argentine en novembre dernier et voyagera en juin 2017 au Pérou pour participer au Lima Independiente International Film Festival.

Né à Alger en 1987, Djamel Kerkar a suivi une formation de réalisateur à l'Ecole supérieure des arts visuels à Marrakech au Maroc. Atlal est son premier long métrage.

LIRE AUSSI:
Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.