La visite du président Hassan Rohani reportée à la demande de l'Iran

Publication: Mis à jour:
ROHANI
TEHRAN, IRAN - FEBRUARY 10: Iranian President Hassan Rouhani delivers a speech during a ceremony to mark the 38th anniversary of the Islamic revolution, at Azadi Square in Tehran, Iran on February 10, 2017. (Photo by Fatemeh Bahrami/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

La visite du président iranien Hassan Rohani en Algérie a été reportée à la demande de la partie iranienne, a affirmé mercredi 08 mars 2017 le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra, lors d'une déclaration de presse en marge de la cérémonie organisée à l'occasion de la Journée internationale de la femme.

Le report de la visite du président Rouhani en Algérie a alimenté encore plus les spéculations sur l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika. Celles-ci ont été fortement relancées à la suite de l'annulation à la dernière minute de la visite de la chancelière allemande, Angela Merkel.

Ramtane Lamamra a répondu implicitement hier à ces spéculations en affirmant que "la visite du président iranien Hassan Rohani en Algérie a été reportée à la demande de la partie iranienne, pour des motifs purement iraniens".

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Kassemi, a annoncé lundi que le président iranien Hassan Rohani "effectuera prochainement une tournée en Afrique qui le conduira dans trois pays, à savoir l'Afrique du Sud, l'Algérie et l'Ouganda".

"La tournée initialement prévue avant le 21 mars, début du nouvel an perse (Naïrouz), aura lieu à une date ultérieure, afin de donner le temps nécessaire à la finalisation des modalités et formalités protocolaires de ces visites, ainsi qu'à la préparation des documents d'accords et mécanismes techniques relatifs à cette tournée africaine", a expliqué M. Kassemi.

A ce propos, M. Lamamra a réaffirmé que ce report avait été convenu d'un commun accord. "Les autorités algériennes et allemandes sont convenues ce jour, d'un commun accord, du report de la visite officielle que devait effectuer en Algérie, son Excellence Mme Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne", avait indiqué un communiqué de la présidence de la République.

"Ce report est dû au fait que le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, est indisponible temporairement, du fait d'une bronchite aiguë", précisait la même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.