Les conditions d'octroi des licences d'importation de bananes en 2017 fixées

Publication: Mis à jour:
BANANA
Banana Wallpaper | acprints via Getty Images
Imprimer

Les conditions d'octroi des licences d'importation de la banane pour l'année 2017 a été annoncé mercredi 8 mars 2017 par le ministère du commerce dans un communiqué. Les opérateurs désirant importer ce fruit devront obligatoirement disposer d'investissements dans la production et le conditionnement de fruits, entre autres.

Les opérateurs économiques désirant importer de la banane doivent se conformer à plusieurs normes professionnelles pour bénéficier de la licence d'importation pour l'année 2017 et du quota fixé par le ministère, précise le communiqué.

L'importateur de bananes doit justifier d'une expérience professionnelle de 5 ans au minimum dans la pratique de cette activité, bilans fiscaux annuels à l'appui, souligne le même communiqué.

Il doit disposer de moyens de transport nécessaires et d'entrepôts de stockage, de froid et de mûrissage et d'investissements, au nom de la société, dans la production et le conditionnement de fruits.

Il doit importer le fruit du pays d'origine, de manière régulière et directe, sans intermédiaire, avec obligation d'assurer le transport via des navires aménagés à cet effet, rajoute-t-on.

L'importateur est également obligé de s'assurer de la qualité du produit importé et de sa conformité aux normes phytosanitaires, outre l'obligation de proposer le produit à la consommation à des prix raisonnables et stable.

Les opérateurs postulant à l'importation de la banane sont invités à retirer le cahier des charges et à prendre connaissance des documents administratifs nécessaires, à partir du site électronique du ministère du commerce, durant la période allant du 11 au 14 mars en cours.

Les dossiers sont déposés au niveau des directions de commerce dans la wilaya de résidence de l'opérateur, selon la même source.

Le ministère tend, à travers ces normes décidées lors d'une réunion de concertation avec les principaux opérateurs activant dans l'importation de bananes, à "permettre aux autorités publiques de réguler cette activité et de maitriser les opérations commerciales", poursuit le communiqué.

Les importations nationales de bananes ont atteint 142,3 millions de dollars en 2016 contre 182,2 millions de dollars en 2015.

Rappelons que le ministère du commerce avait soumis, début 2016, les activités d'importation des véhicules, du ciment et du rond à béton à l'obtention de licences. Ces mesures s'inscrivent dans le cadre de la politique gouvernementale visant le contrôle de la facture des importations, la régulation du marché et la protection du produit national.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.