Condor souhaite une bonne fête aux femmes... dans la cuisine !

Publication: Mis à jour:
Imprimer

femme

Condor suscite la surprise et l'incompréhension par sa campagne publicitaire lancée ce 8 mars. A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, la marque a choisi une mise en scène jugée misogyne et maladroite.

Diffusée dans plusieurs quotidiens nationaux et sur les réseaux sociaux, la photo est accompagnée d'un message de "vœux" pour la journée du 8 mars : Condor souhaite une joyeuse fête à toutes les femmes !

La photo met en avant une femme d'âge moyen debout dans une cuisine, entourée de toutes sortes de plats et gâteaux qu'elle a préparés. L'image offre ensuite des visuels de différents électroménagers, pouvant aider la femme dans ses "tâches" notamment un aspirateur, un fer à repasser, une friteuse, etc...

Alors que Condor aurait pu choisir n'importe quel autre contexte pour célébrer le 8 Mars, on a choisi de réduire la femme au rôle qu'elle peut avoir dans la cuisine. Pendant que le monde entier célèbre aujourd'hui les droits de la femme, cette campagne fait état d'un mode de pensée qui réduit automatiquement la femme aux tâches ménagères.
Le raccourci est sans aucun doute dégradant et choque à une époque où le monde œuvre pour une égalité hommes-femmes.

Peu après sa publication, les internautes ont manifesté leur colère, accusant la marque de sexisme.

Ce n'est pas la première fois qu'une marque algérienne fait un bad-Buzz avec une publication qui tend vers le sexisme et les stéréotypes. L'année dernière, N'gaous avait soulevé la colère des internautes avec cette publicité :

La vidéo retrace le parcours d'une femme dont le mari demande le divorce parce qu'elle n'a pas servi la bonne marque de jus à son mari. La publicité a fini par être supprimée.

Les prochains jours nous permettront de savoir si Condor présentera des excuses aux personnes offensées ou supprimer les publications des réseaux sociaux.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.