Finances: Lancement d'un master professionnel en économie numérique

Publication: Mis à jour:
ECONOMY
Photo d'illustration | seewhatmitchsee via Getty Images
Imprimer

Le ministère des Finances a lancé mardi à Alger en collaboration avec l'Institut supérieur de gestion et de planification (ISGP), un master professionnel en économie numérique destiné dans une première étape aux cadres du ministère.

Ce programme de formation qui touchera graduellement plusieurs directions relevant du secteur des finances, a été annoncé en présence de ministre des Finances Hadji Baba Ammi, du ministre délégué chargé de l'Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers Mouatassim Boudiaf et le gouverneur de la Banque d'Algérie Mohamed Loukal.

Il s'agit d'une formation destinée à préparer une ressource humaine qualifiée et disposant des compétences nécessaires pour accompagner la transformation des administrations du ministère des Finances qui vient de lancer un programme de modernisation des services financiers, a-t-on souligné lors de la cérémonie de lancement.

M. Baba Ammi a relevé à cette occasion les engagements de son département pour concrétiser "un important programme de modernisation qui va s'étendre sur l'ensemble des administrations et institutions relevant du secteur".

"La transformation de la ressource humaine dans le processus de modernisation est un axe majeur, qui nécessite l'implication de tous les acteurs nationaux spécialisés dans le numérique et le data", a-t-il souligné.

Il a ajouté que plusieurs autres administrations relevant du secteur des finances vont aussi bénéficier de ce master professionnel citant en ce sens les directions générales des Impôts, des Domaines, celle du Budget ensuite des banques publiques, les compagnies d'assurances et autres établissements financiers.

De son côté, M. Boudiaf a indiqué que la mise en oeuvre du programme de formation s'inscrit dans le cadre de la démarche du ministère qui vise à opérer "un changement radical des méthodes de gestion par l'intégration de l'économie nationale dans le processus de numérisation et l'adapter aux mutations technologiques".

Le gouverneur de la Banque d'Algérie a, quant à lui, souligné que ce programme constitue un point départ pour l'élaboration d'un nouveau modèle managérial pour répondre aux besoins exprimés par le secteurs en termes de ressources humaines spécialisées.

Selon l'expert et concepteur de cette formation Soualah Mohamed Rabah, ce master spécialisé compte 18 modules qui seront dispensés par l'ISGP sur 12 mois, et dont la première promotion sera lancée le 13 mars pour une formation de 51 jours.

Cette première promotion est composée de 18 ingénieurs, a-t-il précisé ajoutant que la formation sera assurée par une dizaine d'experts nationaux et étrangers.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.