Le Parlement israélien adopte une loi interdisant les appels à la prière des mosquées

Publication: Mis à jour:
JERUSALEM
View to Jerusalem old city. Israel | silverjohn via Getty Images
Imprimer

Le Parlement israélien a adopté ce 8 mars en vote préliminaire deux projets de lois, l'un visant à empêcher les appels à la prière des mosquées durant la nuit et l'autre à les interdire totalement, a annoncé la Knesset dans un communiqué relayé par l'Agence de presse française (AFP).

Ces textes, qui doivent être votés en trois lectures avant d'avoir force de loi, ont provoqué une vague de colère dans le monde arabe lorsque le gouvernement avait soutenu le mois dernier un projet de loi interdisant aux mosquées d'employer des haut-parleurs pour l'appel à la prière tôt le matin et tard le soir.

Le premier texte adopté mercredi interdit les appels des muezzins la nuit de 23H00 à 07H00 le matin. Il a été présenté par le Foyer Juif, un parti nationaliste religieux membre de la majorité, et adopté dans une atmosphère très tendu par 55 voix contre 47. Ce premier texte est conforme à la proposition adoptée par le gouvernement.

Le deuxième texte, plus restrictif, présenté par Israel Beiteinou, un parti nationaliste laïc lui aussi membre de la majorité, a été voté par 55 voix contre 48. Il prévoit une interdiction totale du recours à des haut-parleurs de mosquées dans les zones urbaines.

Les initiateurs de ces projets de lois ont invoqué la nécessité de réduire "les souffrances quotidiennes de centaines de milliers d'Israéliens exposés aux nuisances sonores des haut-parleurs des mosquées".

"La liberté de culte ne doit pas être appliquée aux détriments de la qualité de la vie", a ajouté l'un des texte.

Les Palestiniens, qui sont de plus en plus dépouillés de leurs droits, avaient le 18 novembre 2016 organisé un large mouvement de résistance à ces annonces d'interdiction des appels à la prière notamment à Jérusalem occupé. Ils avaient alors fait entendre al adhan depuis les toits de leurs maisons.

LIRE AUSSI: Les Palestiniens vent debout contre la loi israélienne voulant interdire l'appel à la prière notamment à Jérusalem

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.