Les Algériennes de plus en plus nombreuses à s'orienter vers l'entrepreneuriat

Publication: Mis à jour:
WOMAN ENTREPRENEURSHIP
Overhead View Of Businesswoman Working At Office | eternalcreative via Getty Images
Imprimer

Le nombre de femmes entrepreneurs a augmenté de près de 23% sur les quatre dernières années, à en croire le CNRC. Une évolution timide qui révèle tout de même que les Algériennes sont de plus en plus attirées par l’entrepreneuriat.

L'Algérie comptait 143.010 femmes d'affaires à fin février 2017, contre 116.474 à fin 2012, selon les données du Centre national du registre du commerce (CNRC). Cette population englobe les femmes inscrites en tant que gérantes d'entreprises, c'est-à-dire les personnes morales et les femmes commerçantes inscrites en tant que personnes physiques.

La première catégorie représente 6% des personnes physiques inscrites au CRNC contre 8% pour la seconde catégorie. En cinq années, le nombre de femmes gérantes d'entreprise a augmenté de près de 36%, passant de 6.703 à fin 2012 à 10.444 à fin février 2017.

Quant aux femmes commerçantes enregistrées en tant que personnes physiques, elles étaient à 132.566 à fin février dernier contre 116.474 en 2012, en hausse de près de 14%.

Sur l'ensemble des opérateurs économiques que compte le pays, au nombre de 1,9 million, les femmes commerçantes n'en toutefois représentent que 7,5%.

Par secteur d'activité, les personnes physiques exercent notamment dans la distribution en détail (49% de la totalité des commerçantes inscrites en tant que personnes physiques), les services (37,9%), la production de biens (9,4%), la distribution en gros (3,4%), la production artisanale (0,26%) et l'exportation (0,01%).

Quant aux Algériennes inscrites comme personnes morales, elles exercent surtout dans les services (39,4% du total des sociétés dirigées par les femmes), la production de biens (25,3%), l'importation pour la revente en l'état (16,8%), la distribution en gros (10,2%), la distribution en détail (6,6%), la production artisanale (1,1%) et l'exportation (0,6%).

Par tranches d'âge, il est constaté que les femmes commerçantes (personnes physiques) âgées entre 39 et 48 ans sont les plus nombreuses (26,21%) suivies de celles âgées entre 49 et 58 ans (23,7%).

S'agissant de la répartition par wilaya, les femmes commerçantes sont plus présentes sur Alger avec un nombre de 15.488 femmes (10,83% du total national des femmes d'affaires), suivie d'Oran avec 9.363 (6,45%), de Tlemcen avec 5.547 (3,9%), de Sidi Bel Abbes avec 5.317 (3,7%) et de Constantine avec 5.222 (3,6%).

Les wilayas les moins nanties en femmes d'affaires sont Illizi (365 femmes), Tindouf (662) et Tissemsilt (1.171).

En moyenne nationale, il existe près de 2.980 femmes commerçantes par wilaya.

Par rapport à la population totale nationale (41,2 millions d'habitants), il y a une (1) femme commerçante inscrite au registre du commerce pour 288 habitants.

LIRE AUSSI: Les femmes algériennes de plus en plus nombreuses à créer des entreprises

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.