Le nouveau film de Steven Spielberg avec Meryl Streep et Tom Hanks ne va pas plaire à Donald Trump

Publication: Mis à jour:
HANKS SPIELBERG
Executive Producers of the mini series "The Pacific", director Steven Spielberg (L) and actor Tom Hanks participate in a tribute to veterans at the World War II Memorial on the Washington Mall, March 11, 2010. The pair were joined by 250 World War II veterans in a tribute to those who served in the Pacific theater of World War II, before the March 14 premiere of the 10-part HBO miniseries "The Pacific". REUTERS/Jason Reed (UNITED STATES - Tags: ENTERTAINMENT IMAGES OF THE DAY) | Jason Reed / Reuters
Imprimer

CINÉMA - On ne compte plus les clashs entre Meryl Streep, Tom Hanks et Donald Trump. Des discours aux gestes symboliques et ironiques, on croyait avoir tout vu. Mais c'est désormais à travers le cinéma que les deux acteurs ont trouvé un moyen de répondre aux attaques du président.

Selon Deadline, Steven Spielberg dirigera effectivement les deux oscarisés dans The Post, un drame sur les "Pentagon Papers", la fuite de renseignements la plus notoire des États-Unis. Le trio se prépare donc à interpréter un événement majeur de l'histoire de la presse américaine. Connaissant la relation conflictuelle entre Donald Trump et les médias du pays, le choix de ce scénario ne laisse aucun doute quant au message qu'entendent porter les artistes.

Le film de Spielberg mettra en scène Meryl Streep et Tom Hanks dans les rôles des éditeurs du Washington Post, Ben Bradlee et Katherine Graham. Le journal, qui a dévoilé en 1972 le fameux scandale du Watergate, avait déjà été fortement impliqué en 1971 dans cette affaire en diffusant des rapports controversés sur les actions menées par les États-Unis au Vietnam entre 1945 et 1971.

Les journalistes avaient été impliqués dans une bataille juridique alors que l'analyste militaire et dénonciateur des agissements du gouvernement, Daniel Ellsberg, a été arrêté et accusé de conspiration et d'espionnage.

LIRE AUSSI