Des pianistes lauréats du concours Lalla Mariem à l'honneur lors d'un concert organisé par l'ambassadrice du Maroc

Publication: Mis à jour:
MAP
MAP
Imprimer

"L'art comme garde-fou contre ces maux qui touchent notre société et la femme comme autre moyen de la fortifier", tels étaient les maîtres-mots de l'ambassadrice du Maroc, Latifa Akharbach, lors de la soirée organisée à l'occasion de la journée internationale de la Femme.

A l'Acropolium de Carthage, samedi 4 mars, s'est, en effet, tenu, sous son égide, un concert de piano mettant en vedette les trois gagnants tunisiens du Concours international de Piano Lalla Maryem qui s'était tenu en novembre 2016 à Rabat.

LIRE AUSSI: À la rencontre de Salma Barouni, Mehdi Zhioua et Emna Kraiem, trois lauréats tunisiens au concours international de piano à Rabat

map

Emna Kraïem, Salma Barouni et Mehdi Zhiouia, respectivement âgés de 16, 17 et 21 ans ont joué pour le plaisir d'un public venu apprécier le talent de ces jeunes tunisiens. Etait invitée également la jeune pianiste marocaine Maha Zahid, également lauréate du même concours.

C'est et en collaboration avec l'association des mélomanes tunisiens Unisson que le concert a été organisé. Cette association à but non lucratif est dédiée à la musique et à la formation des jeunes artistes tunisiens. A sa tête Fusun Guray Regayeg, professeur retraitée du conservatoire tunisien de musique, est celle qui veille de près à l'apprentissage du piano, cet instrument qu'elle enseigne depuis des dizaines d'années en Tunisie.

map

Une fierté pour elle, de voir ses élèves remporter des concours à l'étranger et de les voir performer devant un public tunisien ensuite. C'est un plaisir qu'elle espère renouveler à travers d'autres projets de Unisson dont la création d'une chorale polyphonique pour jeunes et la participation de celle-ci à un spectacle qui aura lieu à Dar Sebastien à Hammamet en Avril.

Ce concert a tenté de rapprocher musicalement le Maroc et la Tunisie dans le cadre d'un projet présenté par la diplomate marocaine comme "l'illustration de ce que la femme peut produire comme progrès par et pour la culture".
Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.