Après avoir banni les réseaux sociaux, l'ex-président iranien Mahmoud Ahmadinejad rejoint Twitter

Publication: Mis à jour:
Imprimer

IRAN - L'ex-président iranien Mahmoud Ahmadinejad vient de rejoindre Twitter, même si son administration a banni le réseau social lorsqu'il était au pouvoir.

"Suivez-moi @Ahmadinejad1956, c'est moi. Paix, amour et meilleurs voeux", a déclaré l'ancien président dans une vidéo partagée dimanche.


Le leader conservateur a été président de l'Iran de 2005 à 2013. Sa réélection, en 2009, a été entachée par des allégations de fraude électorale. Les nombreuses manifestations qui ont suivi l'élection ont souvent été organisées et coordonnées grâce aux réseaux sociaux. C'est d'ailleurs pourquoi la Révolution verte iranienne est souvent surnommée la "Révolution Twitter".

revolution verte iran
Des partisans défaits à la présidentielle iranienne, Hossein Mousavi, manifestent. 9 juin 2009.

Devant l'ampleur du mouvement de protestation, l'administration Ahmadinejad avait brièvement coupé l'accès à Internet, avant de mettre en place des filtres empêchant les Iraniens d'accéder à de nombreux sites web comme Facebook et Twitter.

Le réseau social, qui n'est toujours pas accessible pour la majorité des Iraniens, est pourtant utilisé par l'actuel président Hassan Rouhani et par le guide suprême de la Révolution islamique, l'ayatollah Ali Khamenei. De nombreux internautes utilisent toutefois des proxys ou des réseau virtuels privés (VPN) pour outrepasser le blocage.

Pour le moment, Twitter n'a pas encore vérifié le compte de Mahmoud Ahmadinejad.

Cet article, initialement publié sur le Huffington Post Canada, a été traduit de l'anglais.

LIRE AUSSI: