Le gouvernement compte réduire à 30 milliards de dollars le volume des importations en 2017

Publication: Mis à jour:
ALGERIAN PORT
View of Port of Algiers on April 24, 2016, the country's principal maritime facility for general cargo and passengers The transport network is central to realising Algeria's economic growth potential.(Photo by Billal Bensalem/NurPhoto via Getty Images) | NurPhoto via Getty Images
Imprimer

Le premier ministre, Abdelmalek Sellal, a indiqué lundi à Annaba que le gouvernement compte réduire à 30 milliards de dollars
le volume des importations en 2017.

"Notre objectif en 2017 est de réduire à 30 milliards de dollars le volume de nos importations", a déclaré M. Sellal lors des débats tenus dans le cadre de la 20ème réunion de la tripartie (gouvernement-syndicat-patronat), ajoutant que la réduction des importations "participe dans l'encouragement de la production nationale".

Il a souligné, dans ce sens, que les efforts de rationalisation ont permis de "ramener les importations de 66 milliards dollars en 2014 à 35 milliards dollars sen 2016", mettant en évidence les "avancées réalisées" dans les industries mécanique et pharmaceutique.

M. Sellal a promis aussi une réduction des importations, notamment dans l'électroménager et les céramiques, expliquant que "la volonté de réduire (les importations) ne signifie pas une intention d'interdire (cette activité), même si nous comptons la réduire de manière conséquente".

Le Premier ministre a appelé, par la même occasion, les représentants du patronat à conquérir le marché africain, estimant que le secteur privé national "peut jouer un rôle important dans ce domaine".

Il a cité, dans le chapitre de l'importation, l'exemple de l'industrie pharmaceutique nationale qui "possède des capacités énormes pour conquérir le marché africain".

M. Sellal a invité, par ailleurs, les organisations patronales à œuvrer dans le sens de "développer la culture industrielle au sein des entreprises, chose qui fait défaut actuellement dans ces entités", a-t-il précisé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.