Défense: Face à Trump, la Chine hausse le ton

Publication: Mis à jour:
ANP
Chine International
Imprimer

INTERNATIONAL - L'ouverture de la session annuelle du parlement chinois, tenue le samedi 4 mars, a livré les grandes lignes directrices de la doctrine de l'empire du milieu en matière de politique internationale.

Le budget militaire, le deuxième de la planète, augmentera "d'environ 7%" en 2017. Fu Ying, porte-parole de l'Assemblée nationale populaire (ANP), a tenu à préciser que la Chine est pour un "règlement pacifique des différends, mais parallèlement, nous devons avoir la capacité de défendre notre souveraineté et nous prémunir contre les ingérences extérieures", a-t-elle souligné.

La décision des officiels de Pékin vient dans un contexte où Donald Trump, élu sur un programme très anti-chinois, vient de demander au Congrès des Etats-Unis une augmentation massive des dépenses militaires (+54 milliards de dollars, soit près de 10%).

Pékin accroît ses dépenses militaires depuis les années 1980 pour combler son retard sur les armées occidentales, l'augmentation ayant atteint presque 18% à la fin des années 2000. La hausse de l'an passé avait porté le budget militaire officiel à 954 milliards de yuans (132 milliards d'euros).

Mais si la Chine a multiplié par 10 son budget de défense en 15 ans, il reste cependant loin derrière celui des Etats-Unis. L'armée américaine bénéficie de 604,5 milliards de dollars (575 milliards d'euros).

LIRE AUSSI:
L'élection de Donald Trump est-elle profitable au Maroc?